Stop à l'usage massif de plastique dans le restaurant du personnel de l’hôpital Cochin !

0 hanno firmato. Arriviamo a 2.500.


Nous constatons, chaque jour avec plus de regret, que le restaurant du personnel de l’hôpital Cochin fait un usage absolument massif et injustifié de plastique à usage unique.

La pollution plastique est un problème environnemental et sanitaire majeur de notre siècle :

  - Chaque année, le monde produit 300 millions de tonnes de plastique[1], dont 60% terminent en pleine nature[2] ;

  - Entre 24 et 35 millions de tonnes pénètrent directement le milieu aquatique[3] chaque année - dont 8 millions finissent dans nos océans[4] ;

  - Les emballages (dont, principalement, ceux à usage unique) représentent la très grande majorité des déchets plastiques :

  • 158 millions de tonnes d’emballages plastiques ont été produits en 2017 ;
  • Ils représentent 45,5% de la consommation totale de plastique en France[5] ;

 

Les conséquences pour l’environnement sont absolument désastreuses :

  - A ce rythme, nos océans contiendront plus de plastique que de poissons en 2050 [6] ; 

  - Le plastique jeté dans les océans est directement responsable de la mort de 100 000 mammifères marins par an[7] et détruit les habitats naturels de centaines de milliers d’espèces[8] ;

  - La production de plastique représente 56 milliards de tonnes eq Co2 par an[9] ;

Les conséquences pour la santé sont également très inquiétantes :

  - Les matières plastiques contiennent des perturbateurs endocriniens dont l’exposition répétée peut avoir des effets délétères à plus ou moins long terme : diabète, obésité, hyperactivité, problèmes cognitifs, cancers (sein, thyroïde, testicules), troubles de la reproduction (infertilité, malformations) ...[10]

 

Or, le restaurant de l’hôpital Cochin, qui sert 800 à 900 couverts par jour, fournit l’ensemble de ses repas dans des emballages plastiques à usage unique – entrées, plats, desserts, eau, morceaux de pains, feuilles de salades… Les assiettes à emporter, les gobelets et les couverts sont également en plastiques – ces derniers eux-mêmes emballés dans du plastique...

Ce véritable tsunami de plastique, qui nous est servi chaque jour, à chaque repas, est désastreux pour l’environnement et dangereux pour la santé de l’ensemble du personnel hospitalier.

Il n’est pas digne d’un grand hôpital universitaire tel que l’hôpital Cochin - qui, de façon ironique, accueille des services de référence en endocrinologie, cancérologie, diabétologie, et également une maternité – de négliger à ce point l’environnement et la santé de son personnel, alors que de nombreuses solutions existent pourtant pour éviter un tel gâchis [11].

Nous demandons ainsi solennellement à la direction de l’hôpital Cochin de prendre immédiatement la mesure de ce problème et de proposer des solutions concrètes et pratiques à mettre en place dès 2021.

[1] https://www.unenvironment.org/interactive/beat-plastic-pollution/
[2] https://www.unenvironment.org/interactive/beat-plastic-pollution/
[3] https://theoceancleanup.com/updates/predicting-the-future-of-plastic-pollution-and-why-cleanup-is-part-of-the-solution/
[4] https://www.wwf.fr/sengager-ensemble/relayer-campagnes/pollution-plastique
[5] https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/la-crise-du-plastique-en-dix-graphiques-1181798
[6] https://www.unenvironment.org/interactive/beat-plastic-pollution/
[7] https://www.liberation.fr/planete/2019/11/14/chaque-annee-8-millions-de-tonnes-de-plastique-finissent-dans-les-oceans_1763117
[8] https://nonplasticbeach.com/blogs/latest/how-does-plastic-harm-the-environment
[9] https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/la-crise-du-plastique-en-dix-graphiques-1181798
[10] https://cantinesansplastique.files.wordpress.com/2020/01/202001_dossier-de-presse_cantine-sans-plastique-france.pdf
[11] https://cantinesansplastique.files.wordpress.com/2020/01/202001_dossier-de-presse_cantine-sans-plastique-france.pdf