Pour l'ouverture d'une classe à Voltaire à la rentrée de septembre 2020

Pour l'ouverture d'une classe à Voltaire à la rentrée de septembre 2020

0 a signé. Prochain objectif : 200 !


Les représentants FCPE des parents d'élèves de Voltaire et l'équipe pédagogique demandent depuis des semaines l'ouverture d'une 12ème classe sur l'école Voltaire à Issy-les-Moulineaux car les effectifs augmenteront de 32 élèves à la rentrée prochaine. Malgré cette situation qui l'impose et nos demandes insistantes, la commission du 25 juin n'a acté aucune ouverture de classe.

Les parents sont inquiets et en colère devant le peu de considération apporté à leur situation spécifique.

Comme vous le savez, nous avons connu cette année scolaire d'une crise sanitaire sans précédent. Les enfants sont très marqués par cet épisode. Et même s’ils se sont adaptés, les apprentissages n'ont pas pu être à la hauteur de ce qu'ils auraient dû être en classe. Dans ce contexte, les inégalités et les disparités se sont creusées. Les enseignants vont donc faire face à des classes très hétérogènes à la rentrée prochaine, devoir vérifier les acquis de l'année précédente et travailler de manière dissociée afin de permettre à tous les élèves de se mettre à niveau pour appréhender le programme de la nouvelle année. Comment imaginer réaliser une telle mission dans des classes aussi surchargées ?


Les consignes gouvernementales de réduire les niveaux de CP/CE1 à 24 élèves ne sont pas du tout prises en compte puisque les CP sont à 26 et les CE1 à 29. 
Les doubles niveaux devraient bénéficier d'effectif réduit pour permettre la gestion des apprentissages différenciés. Là encore, ce n'est pas possible et les 2 classes CE1/CE2 et CE2/CM1 sont à 28 et 29. Le recrutement des élèves en double-niveau doit se faire en priorité sur des élèves autonomes et calmes d'après notre compréhension lors du conseil d'école. Nous comprenons donc que les élèves en difficulté et les élèves les moins calmes se retrouveront dans ces classes pleines à plus de 28 élèves : les 2 classes pleines en CE1 et CE2 sont à 29 et 30 élèves et les 2 classes pleines en CM1 sont à 28 et 30 élèves.  
Devons-nous rappeler que les futurs CE1 l'an prochain sont des CP qui n'auront eu classe normalement que pendant 6 mois ? Comment imaginer que les élèves les moins autonomes auront la possibilité de se mettre à niveau dans des classes surchargées et agitées ? Comment imaginer mettre des enseignants dans des situations aussi complexes ?


Vous le savez également, l'école Voltaire compte une unité ULIS prévoyant l'inclusion des élèves dans les classes "classiques". Une telle surcharge des effectifs empêchera, de facto, toute inclusion épanouissante des élèves de l'unité ULIS dans les classes, ce qui n’est évidemment pas acceptable. L'inclusion des élèves d'ULIS dans les autres classes est une des richesses de l'école Voltaire et fait partie du projet d'établissement. Son empêchement ne serait que rajouter une énième difficulté dans le parcours scolaire de ces enfants qui en comporte déjà tellement.  

Pour finir, vous nous imposez de revenir à une organisation de la semaine sur 4 jours pour des raisons organisationnelles internes, organisation que les parents rejettent massivement sur la ville puisqu'ils ont plébiscité à de nombreuses reprises la semaine à 5 matinées qui favorisent grandement les apprentissages des enfants, ce que les parents ont pu largement expérimenter pendant le confinement. Cette organisation nous est imposée pour faire face à d'éventuels retours de la maladie et nécessité de revenir sur des accueils en demi-groupes. Sachez que l'école Voltaire ne peut pas recevoir de demi-groupes de 14/15 élèves car les salles sont trop petites pour permettre la distanciation sociale nécessaire, raison pour laquelle seuls des groupes de 10 à 12 élèves ont pu être accueillis depuis le 11 Mai. Ainsi, si nous devons avoir à nouveau un accueil à l'école par demi-groupe l'an prochain, 6 classes ne pourront pas le faire.

Vous avez, nous en sommes convaincus, parfaitement conscience qu’une telle surcharge d’effectifs représente des conditions d'apprentissage et d'enseignement particulièrement difficiles, notamment car elles ne permettent pas aux enseignants de consacrer le temps nécessaire aux élèves qui auront particulièrement à la rentrée prochaine besoin d'une attention et d'un accompagnement adaptés à chacun, et d'autant plus à ceux qui présentent des difficultés, ou qui ont des besoins particuliers.

Au vu de l’ensemble de ces éléments,il nous paraît absolument indispensable qu'une douzième classe soit ouverte sur l'école Voltaire. 

Nous vous remercions, par avance, de votre participation à cette pétition car personne ne peut accepter que les élèves, notamment les plus fragiles, et les enseignants de cette école soient confrontés à de telles difficultés et impossibilités.

L'équipe FCPE Voltaire

 

 



FCPE compte sur vous aujourd'hui

FCPE Voltaire a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame FIS - Directrice Académique des Services départementaux de l'Éducation Nationale: Pour l'ouverture d'une classe à Voltaire à la rentrée 2020”. Rejoignez FCPE et 191 signataires.