SAUVONS LES ASSOCIATIONS

SAUVONS LES ASSOCIATIONS

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Michel LAFON a lancé cette pétition adressée à Madame Fabienne Buccio Préfète de la Gironde (Préfète de la Gironde)

Madame la Préfète du département de la Gironde

Nous présidents, bénévoles, responsables, salariés, adhérents d'associations sur le territoire de la Gironde nous appelons à une révision de votre analyse quant aux risques que représente l'utilisation des salles de sport, des salles polyvalentes, des gymnases et autres structures, par les membres de nos associations face à la pandémie COVID 19. Jusqu'à l'annonce par le Ministre de la Santé ce jeudi 23 septembre, ces lieux n'avaient pas été identifiés comme des "foyers à risque" ("clusters" dans le monde hors sol). Les services de l’État parlaient des entreprises, des rencontres familiales, des fêtes plus ou moins sauvages. Et là, le monde associatif se trouve dans le viseur pour on ne sait quelle(s) raison(s). Le pourcentage de cas réellement identifiés par rapport à nos activités ne nous semble pas connu !
La mesure de fermeture des salles sus visées est incompréhensible alors que les écoles restent ouvertes. Les enfants ne vont plus pouvoir faire de la danse là, prendre un cours de théâtre ici, suivre un cours de judo ou un entraînement de tennis de table, ailleurs. Un tournoi de bridge le mercredi après midi, ou un tournoi de scrabble ne pourront pas avoir lieu ! Où est la logique ? Pourquoi serait ce plus dangereux qu'une salle de classe ou qu'une cour d'école ? Qu'un bus de ville, un commerce local, une réunion professionnelle ? Il en est de même pour les adultes. Combien de cas COVID ont été recensés dans des salles de sport ? et n'y a t il pas plus de risques à une fermeture qu'à un maintien des activités associatives dans le cadre que vous aviez précédemment fixé ? Des prescriptions médicales peuvent être délivrées pour la pratique de sport, mais où aller si les salles sont fermées ?


Nous, signataires de cette pétition en appelons à votre réflexion.

Les présidents, bénévoles, responsables, salariés, adhérents, sont usés, épuisés, déboussolés par les revirements de situations. La saison sportive venait de reprendre. Le nombre d'adhésions avait souvent baissé mais nous avions bon espoir d'un lendemain meilleur. Des cotisations ont été encaissées, des frais ont été engagés, des contrats de travail ont été signés et déjà vous nous interdisez la pratique de nos activités. A croire que l'Etat, que vous représentez sur notre territoire, voudrait nous faire disparaitre.

Ne soyez "hors sol" Madame la Préfète.
Notre démarche se veut positive, responsable et réfléchie.

Aidez nous et donnez l'autorisation de ré ouvrir les salles de sport et les salles polyvalentes dès le samedi 10 octobre il en va de la survie du monde associatif et de ses salariés.

Vous remerciant par avance du regard que vous porterez à la présente

Les pétitionnaires

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !