Contre la fermeture de deux classes de maternelle les écoles Surmelin et Bretonneau

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Objet : Fermeture de classe à l’école maternelle Surmelin, pétition dénonçant les incohérences entre deux dispositifs gouvernementaux, le dédoublement des classes de CP/CE1 se faisant au détriment de la qualité d'inclusion des jeunes élèves autistes de l’UEMa Surmelin dans les classes ordinaires de notre école.

En 2014, au sein de l’école maternelle Surmelin, a été ouverte la seule Unité d'Enseignement Maternelle Autisme de Paris. Sept enfants diagnostiqués autistes y sont scolarisés. Cette ouverture s’est faite dans le cadre du troisième plan autisme. En 2017, 110 UEMa ont été ouvertes sur le territoire français.

Trois ans de fonctionnement confirment l’intérêt du dispositif. L’école Maternelle Surmelin a su accueillir ces élèves particuliers et aujourd’hui un équilibre a été trouvé entre tous les acteurs pour permettre le bon fonctionnement de la classe. Ce succès repose sur l’excellente coordination entre les enseignants, les encadrants, sur la bonne compréhension du dispositif de la part des enfants des classes ordinaires et surtout sur des effectifs d’élèves par classe bas qui permettent les inclusions d’enfants autistes dans de bonnes conditions.

Début février 2018, les directrices et les directeurs d’écoles primaires ont été informés des fermetures de classes dans leurs établissements pour la rentrée 2018 : 93 classes fermeront sur Paris, 9 dans le XXème, 4 dans le quartier Pelleport, dont 2 dans les écoles maternelles Surmelin et Bretonneau qui la jouxte. Les effectifs d’élèves passeraient alors de 23 enfants par classe à 28, voire 29, ce qui remettrait directement en question les inclusions des enfants autistes dans les classes ordinaires. D’ailleurs, ces fermetures de classes mettent à mal toutes les inclusions d’enfants handicapés avec AESH.

Les équipes pédagogiques et les parents d’élèves des deux écoles maternelles se sont regroupés pour réfléchir à une solution. Une solution mesurée et consensuelle a été proposée au rectorat et à la mairie : une seule classe sur les deux maternelles fermerait. Cette alternative permettrait de maintenir des effectifs inférieurs à 25 élèves par classe à l’école Surmelin, en basculant les inscrits en surplus à l’école maternelle Bretonneau. Le maintien de cette classe donnerait aussi un peu de souplesse pour l’accueil des nouveaux arrivants en cours d’année dans le quartier Pelleport.

Mais cette alternative n’a pas été retenue par le rectorat qui maintient la fermeture des deux classes maternelles. 

En conséquence, nous, les parents d’élèves du collectif de l’école Surmelin, nous mobilisons sans délai pour faire entendre notre voix pour le bien de tous les enfants de notre quartier. 

Nous interpellons Madame Sophie Cluzel secrétaire d’état chargée des Personnes handicapées, Monsieur Blanquer ministre de l’Education nationale, Madame George Pau Langevin députée de Paris, Madame Calandra maire du XXe, Madame Alexandra Cordebard adjointe à l’Education à la Mairie de Paris, Monsieur Nordman Nicolas adjoint aux personnes en situation de handicap et accessibilité à la Mairie de Paris, ainsi que Madame Brigitte Macron que l’on sait investie personnellement dans le quatrième plan autisme, pour que la fermeture de ces deux classes soit reconsidérée.

Il nous semble que le dédoublement des classes de CP/CE1 se fait ainsi au détriment de la qualité d'inclusion des jeunes élèves autistes de l’UEMa Surmelin dans les classes ordinaires de notre école. Face à l’incohérence créée par la mise en place de deux mesures du gouvernement, nous vous invitons à signer cette pétition afin d’obtenir au mois de juin la révision de la décision du rectorat.



Collectif de parents d'élèves de l'école maternelle Surmelin compte sur vous aujourd'hui

Collectif de parents d'élèves de l'école maternelle Surmelin a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame Brigitte Macron: Contre la fermeture de deux classes de maternelle les écoles Surmelin et Bretonneau”. Rejoignez Collectif de parents d'élèves de l'école maternelle Surmelin et 513 signataires.