Maintien des 3 classes pour l'école maternelle Les Jardins de Montaigu à la rentrée 2018

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


A la prochaine rentrée de septembre, la DASEN de Vendée (Directrice Académique des Services de l’Education Nationale) a décidé de fermer une des trois classes de notre école maternelle Des Jardins à Montaigu (Vendée).

Cela signifie concrètement que les enfants se retrouveront à 30 élèves par classe, voire plus selon les inscriptions à venir, alors que la moyenne européenne est de 19 élèves par classe et que l’éducation nationale vise 23 élèves par classe (1). Nous, parents d’élèves scolarisés à l'école des jardins, sommes absolument convaincus que la fermeture d'une classe aura des conséquences négatives et multiples  sur la qualité d'enseignement et le bien-être de nos enfants.

Alors que l'Ecole républicaine nous promet bien-être, respect de l’enfant et de son rythme, bienveillance; alors que nous sommes à la veille de l’obligation de scolarisation des enfants à partir de 3 ans, entrainant sur le territoire la scolarisation de 25 000 élèves supplémentaires dès la rentrée 2019 (2), comment ne pas trouver CONTRADICTOIRE de scolariser nos enfants dans une école où 60 élèves âgés de 2 à 6 ans seront répartis sur 2 classes ?

Tous nos enfants en pâtiront et surtout ceux qui ont des besoins plus importants. Notre école accueille des enfants allophones qui nécessitent une attention accrue. A la rentrée prochaine, notre école compte déjà 11 élèves allophones inscrits (ce qui représente 18% de l’effectif) ! Comment cet accompagnement pourrait-il se faire dans de bonnes conditions? Comment faire de leur intégration une réussite s’ils sont noyés au milieu de 30 enfants ? Comment garantir l’accueil des plus jeunes, quand la différence entre un enfant de 2 ans ½ et de 4 ans est la plus marquée ?

  Dès la rentrée 2018, la fermeture d'une classe de maternelle c'est :

  • Un poste d’enseignant en moins
  • Pour une école qui ne comporte que 3 classes le passage à 2 classes soit potentiellement 15 élèves supplémentaires par enseignant 
  • Moins d’adultes pour garantir la sécurité de nos enfants
  • Deux ou trois niveaux dans une même classe de 30 enfants pour un seul enseignant
  • Pour les enseignants, moins de temps à consacrer par élève
  • Des classes surchargées qui vont générer un niveau sonore élevé et donc des conditions moins propices à l’apprentissage.
     

Signer cette pétition, c’est donc refuser :

  • Qu’un regard purement calculateur et gestionnaire  soit posé sur le parcours scolaire de nos enfants, qui commence dès la maternelle 
  • Que les enseignants des zones rurales soient pillés pour aller renforcer les zones prioritaires
  • S’opposer à des conditions d’enseignements moins favorables à l’apprentissage
  • Affirmer que les conditions d’enseignement de nos enfants NOUS IMPORTENT et que nous ne resterons JAMAIS sans rien faire.

Signer cette pétition c’est donc refuser cela.  

(1) http://www.education.gouv.fr/cid115905/l-education-nationale-engagee-en-faveur-d-une-ecole-rurale-de-qualite.html#Rentree_2018_un_effort_soutenu_pour_les_territoires_ruraux

(2) Marianne « Ecole maternelle obligatoire dès 3 ans : d’accord mais avec quels profs ? » du 28/03/2018.



AIJ (Association Indépendante des Jardins) et FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'Elèves) compte sur vous aujourd'hui

AIJ (Association Indépendante des Jardins) et FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'Elèves) a besoin de votre aide pour sa pétition “Madame Bazzo: Maintien des 3 classes pour l'école maternelle Les Jardins de Montaigu”. Rejoignez AIJ (Association Indépendante des Jardins) et FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'Elèves) et 268 signataires.