Petition Closed
Petitioning Madame Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture,

RETRAIT DE LA CORRIDA AU PATRIMOINE IMMATERIEL DE LA CULTURE FRANCAISE

En vertu de la Déclaration Universelle des Droits de l'Animal dont la proclamation a été rendue publique en 1990 et des dix articles qui la constituent , nous vous demandons ici la désinscription de la Corrida au patrimoine immatériel de la culture française .
En effet, celle-ci n'a jamais été une tradition française, mais ne reflète qu'une certaine médiocrité de la population espagnole pour qui la lente torture d'un animal innocent et son odieuse mise à mort peuvent faire l'objet d'un spectacle "jouissif", exaltant, quand il n'y a pas également - et pour que le tableau soit plus cruel encore -, le massacre d'un cheval par les coups de cornes du taureau supplicié !!!
Cette Corrida fait bien partie de la culture espagnole –( nous rappelons toutefois sa récente interdiction en Catalogne) ...Ses marchands de taureaux dits "de combats" pour satisfaire l'esprit morbide de certains, recherchent dans les autres nations des âmes simplettes et naïves qui pourront leur permettre de faire prospérer leurs fonds de commerce, sur le dos de ces pauvres bêtes, martyrisées et exécutées ….. elles qui ne demandent rien à l'Homme si ce n'est de les laisser vivre en paix !!!
Le sud/sud-S ouest de la France répond "présent" et essaie même d'étendre cette pratique barbare dans tout le pays !!! ... Car seul le profit et l'argent compte, rougi du sang de ces animaux martyrisés, en dépit de toute considération éthique ou morale !
De plus, cette inscription relève d'un fait anti-démocratique, considérant que près de 80 % de la population française est farouchement opposée à la Corrida !

Mais puisque nous parlons de "culture française" il serait bon de rappeler les pensées des grands philosophes et écrivains français, au sujet de la Corrida :
-"S'élever contre les corridas , c'est défendre notre part d'humanité, une part qui dans notre société est en grave danger" (Albert Jacquard)
-"La cruauté envers les animaux est la violation d'un devoir de l'homme envers lui-même (Emmanuel Kant) ;
-"Les naturels sanguinaires à l'endroit des bêtes témoignent d'une propension naturelle à la cruauté (Michel de Montaigne) ;
-Torturer un taureau pour le plaisir, pour l'amusement, c'est beaucoup plus que torturer un animal, c'est torturer une conscience ... " (Victor Hugo)
... Et tant d'autres qui seraient trop nombreuses à vous citer ici !

C'est la raison pour laquelle nous faisons appel à votre sens de la justice, de la logique également, pour retirer la Corrida du patrimoine immatériel de la culture française.
Sincères salutations.

Letter to
Madame Aurélie Filippetti, Ministre de la Culture,
RETRAIT DE LA CORRIDA AU PATRIMOINE IMMATERIEL DE LA CULTURE FRANCAISE