Sanofi a poussé des schizophrènes au suicide

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


J'ai fait une tentative de suicide en février 2015, après que le laboratoire Sanofi ait arrêté la production du neuroleptique Piportil, un médicament contre la schizophrénie, qui m'allait bien depuis 7 ans. 

Le nouveau traitement ne m'allait pas, j'ai déliré et j'ai cru que j'allais me faire torturer (bouffée délirante schizophrénique ) donc j'ai sauté par la fenêtre de l'hôpital de jour pour me tuer.

Résultats :

Deux vertèbres lombaires abîmées  ( 1fendue; 1 fracturée, appareillée )

Les deux talons écrasés 

Le poignet cassé 

Le sternum fendu

Les orteils droits , enfichés de tiges

Six mois de fauteuil roulant

Sanofi a arrêté la production de ce neuroleptique car il ne rapportait pas assez de profits aux actionnaires.

Avant, j'avais la "Reconnaissance Travailleur Handicapé", je cherchais une formation , mais le médicament s'est arrêté, et je suis partie en bouffée délirante sur la fin du monde, dont j'étais responsable... Après, la MDPH m'a refusé la Reconnaissance Travailleur Handicapé, car j'étais trop grave.

 

Joëlle Kopff



JOËLLE compte sur vous aujourd'hui

JOËLLE KOPFF a besoin de votre aide pour sa pétition “Macron: Sanofi a poussé des schizophrènes au suicide”. Rejoignez JOËLLE et 34 signataires.