Groupe Nokia, réintégrez Karl Lefèvre, délégué syndical CGT

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Paris-Saclay, le 25 septembre 2017


La direction de Alcatel Submarine Networks (groupe Nokia) licencie le délégué central CGT de l'usine de Calais (62)

Déclaration faite au Comité de Groupe France, à l'intention de la direction du groupe Nokia en France

Vous venez de licencier notre collègue délégué syndical central CGT ASN, Karl Lefèvre, au terme de quasiment trois ans de procédures judiciaires et après le refus de son licenciement par l’inspection du travail et le ministère du travail. C’est un acharnement patronal.

Pourtant, lors de son arrivée M. Piron avait déclaré son souhait d’apaiser les relations sociales y compris à l'usine de Calais où Karl Lefèvre était employé. Ce mensonge le discrédite. Le « dialogue social » en prend un coup.

Le véritable et seul tort de Karl Lefèvre aura été d’avoir eu à cœur la défense des intérêts de ses collègues durant toutes ces années. A noter que sur sept griefs, le Tribunal Administratif n’en a retenu qu’un seul : le mouvement de blocage de l’embarquement des câbles en juin 2014.

Avec cette nouvelle attaque d’un élu CGT d’ASN Calais, c’est le droit de grève de tous les salariés que vous attaquez. C’est aussi le syndicalisme dans son ensemble que vous atteignez. La CGT n’entend pas se laisser intimider par de telles méthodes.

Nous exprimons notre solidarité à Karl Lefèvre et vous demandons sa réintégration.



Syndicat CGT groupe Nokia compte sur vous aujourd'hui

Syndicat CGT groupe Nokia a besoin de votre aide pour sa pétition “M. Philippe PIRON : Groupe Nokia, réintégrez Karl Lefèvre”. Rejoignez Syndicat CGT groupe Nokia et 560 signataires.