Pour que cette famille reste en Suisse

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Cette famille a dû fuir le Mexique pour des raisons graves de sécurité en 2018 en venant chez la famille en Suisse. La Commune d'Oron les a accueillis mais le Canton et surtout le SEM ont refusé leur demande d'asile ou au moins d'admission provisoire.

Cette famille ne coûte pas un centime à la société et ils se sont engagés formellement à ne jamais faire appel à l'aide sociale. Ils souhaitent être complètement indépendants financièrement comme jusqu'à maintenant. Dès le début ils essaient de s'intégrer (en prenant des cours de français et en faisant du bénévolat). Leur fille de 5 ans est inscrite légalement à l'école (elle aura 5 ans le 19 septembre). 

Il y a un rapport médical dans lequel il est clairement écrit "du point de vue médical, au vu de l'état psychique (de Mme) un renvoi compromettrait son état psychique avec aggravation de l'état post-traumatique. En retournant sur le lieu une retraumatisation serait à craindre, ainsi qu'une mise en danger concrète de son intégrité physique et psychique". Les autorités (SEM et le Tribunal Administratif Fédéral) ont minimisé complètement ce rapport.

Ils demandent juste un permis humanitaire ou une admission provisoire afin de pouvoir se reconstruire loin du Mexique.