Des familles jetées sans ménagement à la rue !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Le 23 juillet 2018, quatre familles d’origine étrangère hébergées au formule 1 de Boulazac par le 115 se retrouvent à la rue. Courant de l’été, d’autres familles seront mises à la porte.

La DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion sociale et de la Protection des Populations), service de la Préfecture, a pris la décision de couper les finances pour les logements des étrangères et étrangers en attente de régularisation et profite lâchement des vacances pour jeter des enfants et adolescent.e.s scolarisé.e.s à la rue ainsi que des personnes malades physiquement et psychiquement, fragilisées par des conditions de vie scandaleuses !

RESF 24, les collectifs des familles, et avec le soutien de la Ligue des Droits de l’Homme du Grand Périgueux, dénoncent cette décision barbare et interpellent le Président Macron sur la politique honteuse de l’Etat sur l’immigration !

La Convention internationale des droits de l'enfant précise à l’article 27-3 que « Les Etats parties adoptent les mesures appropriées, compte tenu des conditions nationales et dans la mesure de leurs moyens, pour aider les parents et autres personnes ayant la charge de l'enfant à mettre en œuvre ce droit et offrent, en cas de besoin, une assistance matérielle et des programmes d'appui, notamment en ce qui concerne l'alimentation, le vêtement et le logement ».

Il est à espérer que la France, sixième Puissance Mondiale, est en mesure de subvenir aux besoins de ces familles…

De plus, le Premier Comité interministériel à l’intégration nous a rappelé que « le logement est la première étape du parcours d’intégration ».

Le message est donc clair : la France ne veut pas de ces familles et préfère les condamner à retourner dans leurs pays où elles auront le choix entre la torture ou la mort immédiate…

M. Macron, en permettant ces agissements, de par votre politique migratoire, vous violez le principe de fraternité, pourtant reconnu dernièrement par le Conseil Constitutionnel !

Nous lançons donc un appel à la Solidarité pour l’hébergement de ces familles, pour des lieux d’accueil ou du matériel de camping.

Contact RESF 24

Téléphone 06.16.56.72.20

Mail : elouard.helene@gmail.com

Facebook : https://www.facebook.com/RESF-24-Perigueux

 



RESF 24 compte sur vous aujourd'hui

RESF 24 a besoin de votre aide pour sa pétition “M. Le Président Macron: Des familles jetées sans ménagement à la rue !”. Rejoignez RESF 24 et 912 signataires.