Régularisation et logement d'urgence pour la famille Karaj

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


PETITION DE SOUTIEN lancée le 21/10/2017

À l'attention de M. le Préfet


Nous demandons la régularisation de la situation administrative de la famille Karaj, pour lui permettre de rester vivre à Pau avec un logement d'urgence.

La famille Karaj a dû fuir l'Albanie avec 2 jeunes enfants, Klejdi, qui a maintenant 17 ans et est en 1ère GA, et Paula, qui a 11 ans; Serxho est né en France et a 3 ans .
Ils viennent d'être déboutés définitivement de leur demande de protection contre une vendetta, que la police albanaise laissait faire.

Les parents et leurs trois enfants sont soumis à une obligation de quitter le territoire, alors même qu'ils sont à 6 mois des 5 années de présence sur le sol français, qui leur permettraient d'obtenir une régularisation, dans les conditions prévues par la circulaire Valls du 28 novembre 2012.
A partir de demain, il n'auront plus de logement.

Le père est bénévole depuis 4 ans dans des associations et, étant polyvalent, il réalise des missions de bricolage.
Depuis son arrivée en France, il a prouvé son souhait d'intégration et n'hésite pas à aller vers les autres, toujours disponible, efficace et discret lors des actions menées.
Il ne demande que de pouvoir travailler et vivre en France dignement avec sa famille et il a obtenu une promesse d'embauche pour travailler comme peintre.
Sa femme a fait quelques ménages.
Concernant les enfants, ils sont tous les trois scolarisés et ils sont très bien insérés. 
La présence de cette famille et de ses 3 enfants sur le territoire français ne constitue en rien une menace pour l’ordre public!
La famille Karaj est parfaitement bien intégrée dans notre société et montre les preuves de son désir de vivre en sécurité à Pau.
Kledji, le fils aîné, a écrit: "Nous ne souhaitons pas quitter nos écoles, nos copains et perdre tous nos acquis d'intégration"


Oui à une intégration réussie!

Oui à l'union de la famille!
Toute la famille est volontaire et déterminée à s’insérer dignement à Pau. Nous vous demandons, M. Le Préfet, de bien vouloir régulariser leur situation administrative et de leur octroyer un logement d'urgence.

Nous vous remercions de l'attention bienveillante que vous pourrez porter à cette famille.

Nous vous prions de croire, M. le Préfet, à l'assurance de nos respectueuses salutations.
Copie: M. le Maire et Mme l'adjointe, chargée de l'éducation, 
M. le Président du conseil départemental, 
Mme la députée.



zohra compte sur vous aujourd'hui

zohra HARRAKI a besoin de votre aide pour sa pétition “M. le Préfet des Pyrénées Atlantiques: Régularisation et logement d'urgence pour la famille Karaj”. Rejoignez zohra et 1 587 signataires.