L'ESOG à Libourne, un patrimoine à défendre !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Actuellement on assiste à la dilapidation du patrimoine immobilier de nombreuses villes françaises. C'est le cas à Libourne pour l'ESOG.
La vente de l’ESOG est en cours. Cette vente à un groupe financier d’intérêt privé domicilié à l’étranger est négociée à perte pour favoriser une opération immobilière vers des établissements hôteliers de luxe.
L'opération de privatisation de ce site emblématique pose problème. Il s'agit à notre sens d'un accaparement du patrimoine monumental et historique de Libourne.
En effet ce projet se propose d'être uniquement une citadelle privée réservée à un "tourisme de luxe" et n'est en aucun cas structurant pour le développement de notre territoire. Nous souhaitons donc un vrai projet structurant et une politique d'aménagement du territoire qui prenne en compte les besoins de nos concitoyens que cela soit sur les plans culturel, économique, social, écologique, éducatif, etc.
Devons-nous voir abandonnés les projets qui y avaient été placés ? Espaces de loisirs, lieux d'habitation, école de formation supérieure? Devons-nous faire le deuil des manifestations publiques qui s'y déroulaient en toute sécurité, surtout dans le cadre de l’État d’Urgence ?
Ne laissons pas Libourne devenir une simple halte dans les circuits touristiques des vignobles. Le projet hôtelier ne suffira pas à faire de l'ESOG l’outil de revalorisation dont nous avons besoin.
Nous revendiquons une autre destination pour ce site prestigieux : destination mixte, culturelle, sociale, lieu d’échanges, de formation, lieu partagé par des entreprises citoyennes et créatives.



Collectif compte sur vous aujourd'hui

Collectif ESOG 2.0 a besoin de votre aide pour sa pétition “M. le Maire de Libourne, président de la CALI : L'ESOG à Libourne, un patrimoine à défendre !”. Rejoignez Collectif et 740 signataires.