lettre de soutien aux vacataires et contrats locaux AEFE

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Les enseignants d’EPS de l’ AEFE

Pôle de Rabat/Kénitra. MAROC

 

                               Monsieur le Directeur des Ressources Humaines de l’AEFE

                              s/c de M. le Conseiller Culturel du SCAC

                              s/c Madame la Proviseure du lycée Descartes de Rabat

                              s/c de Monsieur le Principal du collège Saint Exupéry de Rabat

                                                                 Copie à :

                                                                 SNEP Maroc, HdF et National

                                                                 SNES Maroc et HdF

 

Monsieur le Directeur des Ressources humaines,

Nous, les personnels enseignants d’EPS du pôle de Rabat au Maroc, vous adressons ce courrier pour dénoncer la façon dont nos collègues vacataires ou en contrat local sont avertis bien trop tard du non renouvellement de leurs heures  pour la rentrée suivante , à l’image de ce qu’il s’est passé  le 6 juillet 2017 au collège Saint Exupéry de Rabat, au collège Balzac de Kenitra et au lycée Descartes de Rabat.

En EPS par exemple, deux collègues vacataires professeurs d’éducation physique et sportive, agrégés de l’enseignement supérieur marocain, étaient employés au collège Saint Exupéry de Rabat, pour compléter les répartitions de service. Ils assuraient chacun 9h00 de cours , M. Brahim MOUFARAJ y travaillait depuis 20 ans et Mme Houda EL KAMILI depuis la rentrée 2016. Faisant  preuve de sérieux, de bonne volonté, de gentillesse et d’une grande disponibilité, ils constituaient de réels atouts dans l’équipe d’EPS du pôle.  Personne ressource par ailleurs, M. MOUFARAJ assurait des  formations secourisme et encadrait des élèves de l’AS rugby lors des tournois  internationaux.

Une réorganisation de l’EPS sur le pôle Rabat/Kénitra par le chef de pôle M. Joseph, a provoqué des modifications inévitables. Mais nous regrettons qu’aucune communication officielle n’ait été faite avant le 6 juillet ! De lourdes conséquences pour les collègues impliqués en découlent :

- Non renouvellement des vacations , sans anticipation, très tardivement , sans être reçu par le chef de Pôle,  sans être remercié en bonne et due forme lors du discours de fin d’année ; alors même que les recrutements dans les établissements étaient clos.  (M.MOUFFARAJ et Mme EL KAMILI)

- passage d’un service en CDI à temps plein d’un établissement (BALZAC à Kénitra) à 2 établissements distants de 50 km : Descartes et Balzac (M.BELEMLIH)

- passage d’un CDD  à Descartes à un CDI, mais sans connaître son lieu d’affectation avant le 10 juillet (M.BENNAR)

Nous savons que les heures de vacation sont accordées selon les besoins des établissements et peuvent être supprimées si ces besoins disparaissent, mais nous nous insurgeons contre la façon dont les collègues ont été traités en cette fin d’année scolaire, particulièrement pour les vacataires qui ont déjà peu de droits et sont peu protégés.

Il est même arrivé lors de certaines rentrées scolaires que certains collègues se présentent et qu’on leur annonce seulement à ce moment-là qu’il n’y avait plus d’heures à pourvoir pour eux !!!

Nos collègues ne sont pas des numéros sur un listing, ni des pions que l’on déplace au gré des besoins, mais bien des professeurs motivés et investis, qui ont aussi des obligations familiales et financières et à qui il n’a pas été laissé la possibilité d’anticiper et de s’organiser pour la prochaine rentrée.

Nous demandons que plus de considération soit accordée à nos collègues et que les décisions concernant le renouvellement de leur heures soient notifiées de manière humaine et suffisamment tôt (avant le 15 juin). Un calendrier au niveau du bureau des ressources humaines doit être établi afin que tous les collègues aient la possibilité de s’organiser en cas de non renouvellement de leurs heures.

Veuillez croire, Monsieur le Directeur des ressources humaines, en notre plus haute considération,

 

Les enseignants d’EPS de l’ AEFE du pôle RABAT /KENITRA au MAROC



Mylène compte sur vous aujourd'hui

Mylène BILLAT a besoin de votre aide pour sa pétition “M.le Directeur des ressources humaines de l'AEFE: lettre de soutien aux vacataires et contrats locaux AEFE”. Rejoignez Mylène et 102 signataires.