Le non-passage de "History of Modern Middle East" en examen

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


En ce semestre marqué par des enjeux particulièrement lourds, comme la préparation du mémoire, du Grand Oral et de notre futur, nous demandons à ne pas passer la matière difficile "History of the Modern Middle-East" lors des examens de fin de semestre, tout en nous engageant collectivement à assister à ce cours de manière assidue.


En effet, cette matière requiert un niveau d'investissement personnel remarquablement élevé à Sciences Po Rabat. Ce cours spécialisé aborde un contenu particulièrement extensif et dense, qui comprend des connaissances spécifiques dont la mémorisation est difficile. Alors que le travail personnel de préparation du cours requiert un investissement important, la matière représenterait un volume horaire de révisions plus important encore qu'un cours fondamental. Nous avons besoin d'optimiser ce temps au maximum lors de ce semestre, afin de favoriser la réalisation de nos nombreuses échéances.


De plus, l'existence de niveaux disparates en anglais rend la compréhension du cours délicate pour le groupe dans son ensemble. Loin de diminuer l'intérêt des étudiantes et étudiants pour la matière, le non-passage de l'examen accroîtrait largement notre envie d'apprendre. L'atmosphère de classe et l'apprentissage seraient favorisés par l'absence de pression impliquée par le passage d'un examen.



Délégation de troisième année compte sur vous aujourd'hui

Délégation de troisième année SCIENCES PO RABAT a besoin de votre aide pour sa pétition “M. le Directeur des Études Nour-eddine Labiad: Le non-passage de "History of Modern Middle East" en examen”. Rejoignez Délégation de troisième année et 27 signataires.