Rouvrez la classe maternelle de Pinsaguel !

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


À Pinsaguel (31), l’éducation nationale a décidé de fermer une classe de l’école maternelle.
Conséquence : 3 classes surchargées à 30‐31 élèves au lieu de 4 classes jusqu’alors.

La décision a été prise dès février de fermer cette classe.

En juin,
‐ malgré des effectifs supérieurs à ceux de la rentrée 2018,
‐ malgré la rencontre entre une délégation de parents et l’inspectrice d’académie,
‐ malgré la forte mobilisation des parents
‐ malgré les courriers de Monsieur le Maire,
la fermeture a été maintenue.

Nous, parents, refusons ces conditions d’accueil déplorables et inadaptées à l’heure de l’école de la bienveillance.

En effet, il sera impossible aux équipes éducatives de mettre en œuvre les textes officiels :
‐ « Une école qui s’adapte aux jeunes enfants, qui s’attache à garantir leur sécurité affective et à développer leur confiance en eux »
‐ « La place primordiale du langage est réaffirmée comme condition essentielle de la réussite de toutes et de tous »
‐ « Une école qui organise des modalités spécifiques d’apprentissage »
‐ « Une école où les enfants prennent plaisir à apprendre, à progresser et à vivre ensemble »

Comment atteindre ces objectifs avec des classes surchargées ?

Le fossé est criant entre l’humanité affichée (« confiance », « bienveillance », « respect ») et la violence de la situation concrète que risquent de vivre les enfants, les enseignants, les ATSEM, et les parents à la rentrée.

Nous demandons une adéquation entre les directives et les moyens alloués à la mise en œuvre.
Nous voulons un service public d’éducation de qualité pour nos enfants.

Les parents d’élèves, la FCPE de Pinsaguel et l’ensemble des habitants de la commune sont fermement opposés à cette fermeture de classe !

C’est une partie de notre village qui est également en jeu dans cette décision. Une classe maternelle c’est plus que des murs, des chaises, des élèves et des personnels enseignants et éducatifs, c’est plus qu’une question comptable, c’est la première rencontre des enfants avec l’école.

La supprimer, c’est renoncer au plaisir d’apprendre.

C’est pourquoi nous appelons l’ensemble des pinsaguelois et toutes les personnes sensibles au bien‐être des enfants à l’école à se mobiliser en signant notre pétition en ligne, ou sur papier à la mairie.