Pétition fermée

Faire enseigner "la Vertu" à l'ENA pour moraliser la vie politique de nos futurs élus.

Cette pétition avait 68 signataires


Monsieur le Président du conseil d’administration de l’École Nationale d’Administration (ENA),

Vous voyez, tout comme nous, qui représentons le peuple français courroucé, à quel point la vie politique est en mauvais état. Les citoyens se détournent de leurs élus ou bien s’acharnent contre eux. Il n’y a plus de moralité donc plus de confiance. C’est sans espoir pour la Démocratie et nous redoutons le pire.

Quand on ne sait pas discerner le bien du mal, il faut l’apprendre.  C’est pourquoi, nous vous demandons de mettre en place, dans les Grandes Ecoles de la République Française, un véritable enseignement éthique de "la Vertu", dispensé par un collège de "Sages" universellement reconnus.

Nous voulons que ceux qui ont l’ambition de nous diriger soient diplômés et assermentés en Honnêteté et en Valeurs Humaines, tout autant qu’ils le sont en celles de la République.

Nous attendons d’eux qu’ils reflètent aussi, et même davantage, nos qualités morales de franchise, de respect et de fraternité, ainsi que de désintéressement, de dévouement et d’altruisme.

Les religions ont échoué dans ce domaine, nous demandons que la République se charge d’élever elle même le niveau de Conscience de ses futurs élus, car nous  voulons pouvoir confier notre sort à une élite d’hommes et de femmes normaux, vertueusement éclairés, plutôt qu’à de nouvelles générations sorties du même moule.

Monsieur le Président, profitons courageusement de cette triste occasion pour corriger nos erreurs. Il est grandement temps de semer au sein de la République les valeurs qui sont allées fleurir dans les organisations non gouvernementales (ONG).

Respectueusement, 

Des citoyens du Monde, fiers d’être Français.



Jacques compte sur vous aujourd'hui

Jacques CELLIER a besoin de votre aide pour sa pétition “M. Jean-Marc Sauvé, faites enseigner "la Vertu" à l'ENA pour moraliser la vie politique de nos futurs élus.”. Rejoignez Jacques et 67 signataires.