Non à l'expulsion d'une famille de 5 personnes vivant à La Roche-sur-Yon depuis 2013 !

0 a signé. Prochain objectif : 35 000 !


CONTRE L'EXPULSION D'UNE FAMILLE HABITANT LA ROCHE-SUR-YON DEPUIS 2013 AVEC 3 ENFANTS SCOLARISÉS À LA GENERAUDIERE (LA ROCHE SUR YON) !

A Monsieur Benoît Brocard, préfet de Vendée:

Une famille originaire de Géorgie et vivant à La Roche-sur-Yon depuis 2013 est sous le coup d'une obligation de quitter le territoire français (OQTF). Elle peut désormais être expulsée à tout moment.

Pour les trois petites filles, une expulsion serait un déracinement violent et insensé : leur langue est le français, leur vie, leurs ami(e)s, leur projets et leur avenir sont en France !

Cette famille vit ici, à La Roche-sur-yon, depuis 2013 !

Les filles de cette famille sont scolarisées  à l'école primaire de la Généraudière. M., 10 ans, est en CM2. B., 9 ans, est en CE2. D., 5 ans, née à La Roche-sur-Yon, est en Grande Section. Elles suivent avec assiduité les activités scolaires et périscolaires et sont des élèves studieuses et très vives.

Elles suivent les activités de la maison de quartier et leurs parents ont participé en tant qu'encadrants bénévoles.

Parallèlement, père et mère ont suivi assidûment les cours de français proposés par La Cimade, et ont participé à de nombreux ateliers d'échanges. La maman parle français.

Ils se sont tissés des relations, ils ont des familles amies. 

Professionnellement, la mère suit un stage d'accompagnement du CIDFF, car elle souhaite trouver un emploi.

Arrivé en 2012 avec de gros problèmes de santé, la vie du père était gravement menacée. Son épouse et leurs enfants l'ont rejoint en 2013. Une troisième fille est née à la Roche sur Yon en 2015.

En cas d'expulsion, la vie du père serait à nouveau en danger. Les médicaments qui lui sont vitaux  sont, pour certains indisponibles en Géorgie, pour d'autres beaucoup trop chers.

Pour les trois petites filles, une expulsion serait un déracinement violent et insensé : leur langue est le français, leur vie, leurs ami(e)s, leur projets et leur avenir sont en France !

Malheureusement, aujourd'hui, au terme de ces 9 années de vie en France, la famille peut être expulsée à tout moment, car les recours sont épuisés.

Nous demandons la régularisation de cette famille à titre exceptionnel.

Car la vie et l'avenir de cette famille sont en France, à La Roche-sur-Yon !

Comité de soutien « Famille A****vili » :

– La Cimade 85

– Ami-sur-Yon

– RESF 85 

– ASSAM DIGNITÉ 

– Welcome

– FCPE 85 

– Snuipp-FSU85

– SUD éducation 85 

– ATTAC Vendée.

- CIDFF 

– ALSH de l'ANGELMIERE 

- SOS Familles EMMAUS Vendée 

– Maison de Quartier du Val d'Ornay

 – Association Géné’R’actions, association de parents d'élèves de l'école de la Généraudière

– Les Voies Citoyennes

– Elu.e.s municipaux du groupe d'opposition "Engageons-nous pour La Roche-sur-Yon

– Elu.e.s municipaux du groupe d'opposition « Écologie et Solidarité »

– Section locale EELV

– PCF Vendée

-- Collectif Azardikurdistan 85

– Section socialiste de La Roche sur Yon 

– Groupe d'action La Roche sur Yon insoumise

– Pavillon de compostage de La Généraudière