Non à l'expulsion d'une famille de 5 personnes vivant à La Roche-sur-Yon depuis 2013 !

Reasons for signing

See why other supporters are signing, why this petition is important to them, and share your reason for signing (this will mean a lot to the starter of the petition).

Thanks for adding your voice.

Céline BELMER-BARRAN
3 days ago
Cette famille géorgienne a sa place en France et doit pouvoir y rester ....

Thanks for adding your voice.

Christian QUICHAUD
3 days ago
La France doit rester le pays des droits de l'homme même s'ils sont bafoués en ce moment et une terre d'accueil pour les étrangers persécutés dans leur pays

Thanks for adding your voice.

Marc JURY
4 days ago
C'est dégueulasse !

Thanks for adding your voice.

Séverine MEYER
5 days ago
C'est important

Thanks for adding your voice.

Pierre SEGALLA
6 days ago
On en garde bien d autres qu on devrait expulser..

Thanks for adding your voice.

Nathalie PLASSART
7 days ago
Inhumain!!!
Demande immédiate de respect de l' ETRE HUMAIN

Thanks for adding your voice.

Christophe VARNIER
7 days ago
Trop de familles ou de personnes étrangères isolées se voient obligés de quitter le territoire français, souvent sans motifs valables et en violation des droits humains les plus fondamentaux. Cette famille géorgienne désireuse de vivre et de s'intégrer en France doit être régularisée et ne plus être inquiétée.

Thanks for adding your voice.

Dominique FAURE
7 days ago
Qu'on expulse ceux qui ont commis des faits graves, je comprends mais qu'on expulse des personnes bien intégrées, résidentes depuis des années?...Le Préfet se réveille un peu tard!

Thanks for adding your voice.

Annie CROZIER
7 days ago
je soutiens aussi une famille Géogiènne de ma région, en France depuis 2011

Thanks for adding your voice.

Solange VINCENT
7 days ago
Je vais signer, mais j'en ai assez : c'est presque chaque jour qu'une nouvelle pétition de ce genre apparaît.
Il faudrait qu'un des groupes de soutien (essentiellement les politiques) interviennent auprès du pouvoir politique en, place. Car les préfets ne font qu'obéir aux ordres du ministère de l'Intérieur.
Il faudrait que le problème soit évoqué à l'Assemblée Nationale ou au Sénat !
Car pour un cas qui fait l'objet d'une pétition, combien de personnes sont expulsées, sans faire de bruit, dans un silence ABSOLU ?