Non à la dégradation du service de transports en commun à Nancy

Non à la dégradation du service de transports en commun à Nancy

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Philippe KUBLER a lancé cette pétition adressée à Métropole du Grand Nancy et à

Une fois de plus, la priorité a été donnée aux utilisateurs des 4 lignes structurantes. Si certes 50% de la métropole utilise ces 4 lignes, cela veut bien dire qu'il y a encore 50% de la population du Grand Nancy qui ne l'utilise pas, ou qui doit déjà prendre une 1ère ligne avant de rejoindre une ligne Tempo. L'offre pour ces personnes n'était déjà pas suffisante, à compter du 26 août elle devient encore plus maigre. En effet, il y a une fréquence élevée pour les lignes Tempo mais c’est au dépend des autres lignes. Cela fait plusieurs années que l’offre de transport pour les habitants de Saulxures, de Villers, de Malzéville, de Fléville, d'Heillecourt, de certains quartiers de Nancy, etc, est faible Ces abonnés paient pourtant le même prix que les usagers des lignes Tempo. S'il y a moins de validations sur ces lignes, c'est parce que l'offre n’est pas convenable (manque de desserte, fréquences peu élevées, etc.) et donc ne donne pas envie d’utiliser le réseau Stan. On nous incite à utiliser les transports en commun, mais avant, il faudrait un réseau important, performant et fiable. Vous avez pris le problème à l'envers.

On nous parle d'un réseau innovant. Effectivement, on peut réserver un bus sur des zones « peu denses » en semaine, tôt le matin et le dimanche. Le problème avec ces services c’est qu’il faut prévoir son trajet, mais parfois, il se peut qu’on ait une envie de sortir sur le moment, dans ce cas là, il faudra patienter une demie heure. Maintenant, si l’on a un rendez-vous ou une heure exacte où l’on doit arriver quelque part, avec Résago 1, 2 et 3 et Résago dimanche, on ne sait pas à quelle heure exactement, le minibus va venir et donc à quelle heure on va arriver. C’est problématique pour les gens qui travaillent ou qui doivent aller à un endroit à une heure précise. Le résago 1 et le Résago gare sont déjà surchargés. Donc on enlève les bus tôt le matin (hors Tempo) en promettant qu’un minibus pourra nous emmener à la gare mais le service, malgré tout, ne peux être assuré en raison d’une forte demande. Cela démontre des manques de moyens (personnels, véhicules, organisation) et l’intérêt des usagers de prendre des bus tôt le matin. Un service à la demande est fait pour palier une faible demande sur un secteur, mais là on voit bien que ce n’est pas une faible demande mais bien le besoin d’un service régulier de bus le matin et en journée sur la zone Résago 1. Le résago dimanche est tout aussi problèmatique, les gens doivent attendre pour réserver un bus, voire ne pas pouvoir se déplacer à cause de la saturation du service. Sachant que pour la plupart des usagers qui arrivent à l’utiliser, des correspondances et temps de parcours rallongés s’ajoutent. Nous avons constaté que même après que des usagers aient réservé leur voyage et aient reçu un sms de confirmation, ils en ont eu un autre leur indiquant qu’ils n’y avait finalement plus de véhicules disponibles et ça un certains moments après l’heure de passage prévu. Que va t'il se passer les jours de soldes, de la braderie, de la St Nicolas ? Nous sommes une grande métropole, ce système n'est absolument pas adapté pour nous. Seul flexo soirée devrait être préservé. Certains arrêts ne sont plus du tout desservis, ce qui oblige les gens à marcher encore plus. Des arrêts comme Boulevard de l’Europe, Jeanne d’arc ou Amsterdam ne sont plus desservis alors que des lignes passent encore devant. L’argument déployé par Keolis, une vitesse commerciale plus élevée pour les lignes Tempo, nous le comprenons, mais alors il faut laisser les lignes plus petites desservir ces arrêts. Par exemple l’arrêt Jeanne d’arc pourrait être desservi seulement par la ligne 11 et citadine 2 mais pas par la ligne Tempo 4. De plus, ces arrêts ont été aménagés pour les personnes à mobilités réduites, il est donc dommage de ne plus les desservir. Ces points peu favorables aux usagers ne leurs donnent pas envie de prendre les transports en commun, certains vont même reprendre leurs voitures et résilier leurs abonnements. De toute évidence, les utilisateurs n’ont pas été consultés pour construire ce nouveau réseau, il y a eu des réunions mais seulement pour présenter le nouveau réseau. Il aurait été préférable de demander l’avis au premiers concernés pour établir ce réseau, c’est à dire aux conducteurs et conductrices de bus ainsi qu’aux usagers. Nous rejetons donc en bloc certains points du nouveau réseau et demandons à la Métropole du Grand Nancy et à Keolis : • Une augmentation de la fréquence sur toutes les lignes (hors Tempo). • Une augmentation de desserte qui se traduit pas des prolongements de lignes et la création d’autres

La suppression du service Résago Dimanche et Résago gare au profit d’un service de bus régulier afin d’offrir à tous une solution de transport simple et rapide. • Le remplacement du Résago 1 par deux lignes (sauf certains arrêts au centre de Laxou village et arrêts non desservis par les projets de lignes 34 et 35) de minibus régulières toute la journée ou à voir, en réservation en heures creuses pour pallier à la demande sur ce secteur et pour offrir à tous une solution de transport simple et rapide (Voir ligne 34 et 35 en document ci-joint). • Le rétablissement de tout les arrêts supprimés si une ligne passe encore devant. • la suppression du terminus, sur la ligne 11, du terminus « Nancy Artem Vauban » afin d’aller toujours à Vandœuvre Roberval et pour avoir une fréquence améliorée de 15 minutes de l’arrêt « Porte de Bosserville » à Vandœuvre Roberval (Vand’est). • La prolongation de la ligne 11, sur la branche Saulxures lorraine, jusqu’à Saulxures centre. L’agglomération de Nancy doit avoir un réseau de transport en commun, fiable, dense, rapide et adapté à la taille de la métropole pour qu’il soit utilisé et donc qu’il se développe. Nous espérons que vous allez prendre en compte nos demandes et comptons sur votre diligence pour réagir au plus vite. Nous vous prions d’agréer nos sincères salutations.

Les usagers oubliés du réseau Stan.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !