Fillon "je ne suis pas autiste" Quand l'autisme est prononcée comme une insulte !

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Lorsqu'un candidat en l'occurrence Monsieur Fillon, explique trois fois au journal de 20 heures sur France 2 qu'il n'est pas "AUTISTE", et que ce monsieur prétend devenir Président de la République, je dis non ! Un peu de respect pour toutes les personnes malades Monsieur Fillon, utiliser le mot AUTISTE comme une injure, rabaissez ces personnes est une honte que vous devrez assumer.  

Vous êtes par ces propos tombé dans l'abominable, l'abomination, la honte, où est passé le vivre ensemble, le respect de tous ! 

Je dis non à la stigmatisation, à l'injure  ! Pour toutes les personnes qui sont atteintes de maladies, signez cette pétition, faites savoir qu'on ne doit JAMAIS, JAMAIS, utiliser des termes comme ceux ci qui sont une honte 

 

Un petit rappel au vu de votre ignorance

n trouble de la communication et des interactions sociales, des centres d’intérêt et comportements restreints et répétitifs. De nombreux clichés illustrent notre vision de l’autisme. Etres surdoués ou totalement repliés sur eux-mêmes, les autistes ont de multiples visages. Ils peuvent fasciner comme dérouter. Considéré jusqu’à récemment en France comme une forme de psychose infantile, l’autisme est identifié à présent au comme un handicap d’origine neuro biologique, se manifestant par des altérations de la communication et des interactions sociales, des comportements et centres d’intérêt restreints et répétitifs.Il est aujourd’hui compliqué d’en déterminer les causes qui peuvent être différentes d’une personne à l’autre. De nombreuses pistes sont à l’étude, de type environnementales, nutritionnelles, génétiques… De même, des recherches sont menées actuellement pour atténuer les symptômes, améliorer le comportement des personnes autistes et leur proposer un mode de communication alternative.



LYDIA compte sur vous aujourd'hui

LYDIA LELARGE a besoin de votre aide pour sa pétition “lydia lelarge: Fillon "je ne suis pas autiste"”. Rejoignez LYDIA et 75 signataires.