Pétition fermée

Lutte contre la prolifération chenilles processionnaires ALPES Hte PCE + Saint-Auban 04600

Cette pétition avait 99 signataires


Les chenilles processionnaires envahissent de plus en plus LES ALPES DE HAUTE PROVENCE et entre-autres notre stade à Saint-Auban largement fréquenté par nos enfants, nos forêts ... Elles sont nuisibles pour l'homme, les animaux et l'environnement. Les températures très douces de l'an dernier et de cette année ont fait exploser leur démographie. Il devient impossible de se balader ou de profiter de nos espaces verts sans se faire violemment piquer par les poils urticants de ces chenilles, qui volent dans les airs. Ces poils urticants peuvent créer chez les sujets les plus sensibles de fortes réactions allergiques, des troubles oculaires ou respiratoires. Et chez les animaux domestiques, l'apparition de chocs anaphylactiques ou de nécrose de la langue, cas de plus en plus rapportés.

J'en appelle donc à vous les décideurs : Maire de Château-Arnoux / Saint-Auban Patrick Martellini, Directeur Général ARS PACA Paul Castel, Directeur Général adjoint ARS PACA Norbert Nabet, Directeur délégué aux politiques régionales de santé Laurent Sauze, Directeur de santé publique et environnementales Hugues Riff, Directrice adjointe de santé publique et environnementales Brigitte Moissonnier, Délégations Territoriales départementales Alpes de Haute Provence Anne Hubert, Déléguée territoriale Dr Pascale Grenier Tisserand, pour prendre les mesures nécessaires afin de lutter contre la prolifération des chenilles processionnaires par des moyens écologiques. 

Il existe des écopièges dont l'efficacité est maximale entre janvier et fin mai, qui ne nuiraient pas à la biodiversité des forêts. Il existe des pièges à phéromones efficaces de juin à fin septembre pour limiter la reproduction des papillons. Il existe des traitements biologiques chimiques (Bacillus thuringiensis BTK, diflubenzuron) qui ne détruisent pas les animaux, les végetaux ni les insectes pollinisateurs et qui peuvent être utilisés une grande partie de l'année. Enfin, il y a la possibilité de réintroduire un prédateur naturel des chenilles processionnaires, la mésange. 

Avec toutes ces possibilités et compte tenu des dommages causés par ces nuisibles qui ne cessent de s'alourdir, j'ose espérer que vous donnerez une suite favorable à cette pétition. 

Veuillez agréer Mesdames, Messieurs, l'expression de mes sentiments les plus sincères.



SOREA compte sur vous aujourd'hui

SOREA TOUMANI a besoin de votre aide pour sa pétition “Lutte contre la prolifération chenilles processionnaires ALPES Hte PCE + Saint-Auban 04600”. Rejoignez SOREA et 98 signataires.