Prise en charge des loyers : avril, mai et juin

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Epidémie de Coronavirus COVID-19 : les loyers d’habitation
 Suite aux évènements actuelles, nous demandons aux autorités compétentes de bien vouloir prendre en charge tout ou partie des loyers d’habitation des foyers aux revenus les plus modestes.

En effet, en ce moment- la situation, inédite, permettant moins que jamais de lire l’avenir, frappe tout le monde, mais d’autant plus les individus et les familles possédant des ressources limitées.

Dans un côté, il y a bien évidement la baisse inévitable des rémunérations, mais dans autre côté, étant donné la demande de confinement, les priorités de personnes à risque ou non ont changé et des achats en grande quantité sont effectués au détriment de toutes les autres factures à régler, dont celle du loyer.

Une partie de la population a un pouvoir d’achat leur permettant d’effectuer des courses pour un ou deux mois, mais d’autres se trouvent en (grande) difficulté et ne pourront pas payer tout ou partie de leur loyer.

Dans les cas où des mesures concernant les loyers d’habitation sont mises en place, comme par exemple reporter ou échelonner les loyers, il faudrait prendre en considération que pour certaines personnes ou familles, il sera difficile, voire impossible, de combler le manque financier engendré par la situation actuelle.