Victoire

Lettre ouverte en soutien à l'équipe pédagogique de l'école d'Épeugney, Rurey, Cademène

Cette pétition a abouti avec 130 signatures !


« L'ECOLE FRANÇAISE PAS ARABE - LA HONTE ». Ces mots ont été tagués sur le mur de l’école d’Épeugney le week-end du 8 mai. Cette phrase semble faire référence à l’intervention d'une étudiante du Centre de Linguistique Appliquée (C.L.A.) de Besançon.

Quelle qu’en soit la raison, nous sommes de nombreux parents d’élèves à ressentir le besoin d’exprimer publiquement notre indignation et à soutenir l’initiative de l’école qui consiste à ouvrir nos enfants au monde et à la tolérance.

Nous dénonçons et sommes profondément choqués par un tel acte de vandalisme d'autant plus révoltant qu'il a un caractère raciste.

Ces agissements répréhensibles par la loi sont en contradiction totale avec le cadre légal dans lequel évoluent les enseignantes. Rappelons en effet que l'Article L321-3 du code de l'éducation stipule entre autres que "la formation dispensée dans les écoles élémentaires (...) assure l'acquisition des instruments fondamentaux de la connaissance (...), suscite le développement de l'intelligence, de la sensibilité artistique, (...). Elle dispense les éléments d'une culture historique, géographique(...). Elle assure l'enseignement d'une langue vivante étrangère et peut comporter une initiation à la diversité linguistique(...). Elle assure l'acquisition et la compréhension de l'exigence du respect de la personne, de ses origines et de ses différences. Elle transmet également l'exigence du respect des droits de l'enfant et de l'égalité entre les femmes et les hommes."

Par cette lettre ouverte, nous souhaitons encourager la démarche de l’équipe enseignante et du C.L.A. qui s'inscrit totalement dans les missions de l'école française.

Nous avons appris que les enseignantes avaient déjà reçu plusieurs courriers protestant contre la découverte de la culture arabe en classe cette année. Ces réactions sont d’autant moins recevables qu’il s’agit de la reconduite d'un projet initié l'an dernier ayant donné lieu à la découverte de la culture chinoise. Les objectifs étaient les mêmes et l'expérience n’avait suscité aucune inquiétude de la part des parents d’élèves.

La liberté d’expression est un droit fondamental de notre pays et nous le respectons. Cependant, nous n'acceptons pas ces pratiques de dénonciations anonymes qui déstabilisent les enseignantes dans leur travail. Il existe d’autres manières d'exprimer son désaccord ou de protester de manière civilisée, en respectant les individus et les lieux publics.

Nos enfants ont su faire spontanément une place à ces intervenantes du C.L.A. qui ont partagé de nombreuses activités, de la petite section de maternelle à la classe de CM2. Nous souhaitons nous faire l’écho de nos enfants qui réclament la poursuite de leur travail avec l'étudiante de cette année qui croit dorénavant porter la responsabilité de ces intolérables agissements.

Nous appelons donc au maintien du travail engagé avec le C.L.A. De plus, nous nous tenons à la disposition de toutes les parties intéressées pour envisager collectivement une réponse constructive pour qu'à l'avenir les désaccords avec l'éducation pratiquée dans nos écoles puissent se résoudre par le dialogue.

Collectif de Parents Indignés - Épeugney, Rurey, Cademène

 

Cette lettre ouverte a été adressée en copie à :

  • Mme VERMOT-DESROCHES, Directrice de l'école
  • M. MOUGIN, Maire d'Épeugney
  • M. VERMOT-DESROCHES, Maire de Cademène
  • M. DEMESMAY, Maire de Rurey
  • S.I.V.U.RPI Épeugney, Rurey, Cademène
  • Représentants des Parents d'Élèves de l'école Épeugney Rurey Cademène
  • Association des Parents d'Élèves de l'école Épeugney, Rurey, Cademène
  • C.L.A. Besançon

Cette lettre ouverte a été adressée pour information à :

  • M. PILLOIX, Inspecteur de circonscription
  • M. RENAUD, Directeur Académique des Services de l'Éducation Nationale
  • Mme ROMAGNAN, Députée de la 1ère circonscription du Doubs


Collectifs de Parents Indignés - Epeuney, Rurey, Cademène compte sur vous aujourd'hui

Collectifs de Parents Indignés - Epeuney, Rurey, Cademène a besoin de votre aide pour sa pétition “Lettre ouverte Epeugney, Rurey, Cademene”. Rejoignez Collectifs de Parents Indignés - Epeuney, Rurey, Cademène et 129 signataires.