Le Monde d’après… sauf à Chambéry ?

Le Monde d’après… sauf à Chambéry ?

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


La pandémie qui décime et confine les peuples interroge sur le « monde d’après ». Un large consensus montre que nous avons collectivement pris conscience des fragilités de l’humanité, de la folie d’un système qui détruit la planète plutôt que de protéger la vie et que le monde d’après ne pourra pas reprendre la trajectoire destructrice qui était la sienne.

A Chambéry, la construction du parking de 7 étages sur le quai Ravet va reprendre de plus belle (en pleine période de confinement). Outre la mise en danger des ouvriers et des riverains, ce projet d’un autre temps va provoquer plus de pollution, de bouchons, de chaleur en ville, sans compter la destruction du patrimoine historique (le parking sera directement visible depuis la Fontaine des éléphants et l’axe de Boigne !).

Ces 11 millions investis pour défigurer irrémédiablement notre ville ne seraient-ils pas plus utiles dans nos services publics et des dispositifs d’intérêt général pour notre agglomération ?

C’est ce que vous ont exprimé par deux fois les chambériens :

- en votant à plus de 62 % pour des listes qui se présentaient au premier tour des élections municipales de mars 2020, et qui étaient opposées au parking Ravet tel que vous l’avez conçu

- en votant à 65 % pour l’arrêt des travaux du parking dans la consultation citoyenne réalisée en juin 2019

Monsieur le Maire, Monsieur le Président de l’agglomération, il est temps de revoir ce projet destructeur pour notre ville, qui ne fait plus consensus et qui ne correspond plus aux aspirations des nos concitoyens.

Mettez le chantier en veille en attendant l’issue du scrutin des élections municipales afin de respecter le choix que feront les électeurs et les électrices.

                     Collectif Ravet, opposé à la construction du parking