NON aux fermetures de classe aux Lilas

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !



NON aux fermetures de classe aux Lilas à  

l’école maternelle Calmette et à l’école élémentaire Romain Rolland.  

NOS ENFANTS COMPTENT SUR NOUS : MOBILISONS-NOUS !!!! 

Pétition à l'initiative des représentants de parents FCPE et indépendants des Lilas.

 

Lettre ouverte À M. Antoine CHALEIX, Directeur académique des services de l’Education Nationale - Inspection académique de Seine Saint Denis.


Monsieur le Directeur Académique,


Nous, parents d’élèves des Lilas et leurs représentants, venons d’apprendre le projet de fermeture de deux classes dans la commune des Lilas à la rentrée de septembre 2020 : une à l’école maternelle Calmette et une à l’école élémentaire Romain Rolland. 

Nous sommes étonnés de cette annonce alors même que les inscriptions ne sont pas encore terminées compte tenu de la situation actuelle. 


La période d’inscription scolaire a débuté le 20 janvier et aurait dû se terminer le 31 mars ; cependant au regard des conditions sanitaires actuelles et de la fermeture administrative du service Éducation de la mairie, un grand nombre d’inscriptions n’ont pas encore pu être finalisées et nous savons déjà que de nombreuses familles procéderont à l’inscription de leurs enfants, notamment dans les écoles concernées par votre décision, dès que l’évolution de la situation permettra un retour à un fonctionnement normal de nos services.


Concernant l’école maternelle Calmette, selon les chiffres que nous possédons arrêtés au 16 Mars, les inscriptions en petite section étaient déjà de 25 élèves ce qui constitue une classe complète.

En dehors du fait que cette école reçoit toujours des inscriptions après les délais, l’école Calmette récupère chaque année les enfants ne pouvant être accueillis à l’école maternelle Julie Daubié par manque de place.

Nous savons qu’une ouverture de classe en maternelle est prévue aux Lilas à l’école maternelle Les Bruyères mais cette ouverture ne saurait en aucun cas compenser une fermeture à Calmette car ces deux écoles sont littéralement aux deux extrémités de la ville.


Par ailleurs, nous savons que l’école maternelle Calmette accueille un certain nombre d’enfants issu de familles en grande précarité avec des difficultés scolaires qui s'accentuent au fil des années par des inégalités qui se creusent. Cette année, la psychologue scolaire a été sollicitée pour le suivi ou l'observation d'au moins une vingtaine d'élèves soit au moins 15% du nombre total d'enfants de l'école.


Enfin, l'école est située dans le quartier des Sentes et avait encore, jusqu'à il y a peu de temps, un point de deal en face de son entrée. En fin d'année dernière et au début de l'année scolaire 2019/2020, la FCPE Calmette a participé à plusieurs rassemblements citoyens afin de dénoncer ces trafics devant l'école et vous a interpellé sur ce sujet plusieurs fois. 


L'école est également située au cœur d’un quartier secoué par de nombreuses violences entre bandes rivales ces dernières années.

Il nous semble inutile de rajouter des difficultés à une école qui en a déjà bien assez !


Par ailleurs, nous vous rappelons les demandes conjointes avec la municipalité ainsi que la motion votée lors du conseil d’école de la maternelle Calmette du vendredi 15 novembre 2020 afin d’obtenir le classement REP pour les établissements du secteur (Ecole Paul Langevin, Maternelles Courcoux, Calmette et Julie Daubié), demande qui n’a pas abouti à ce jour.


Compte-tenu des effectifs arrêtés au 16 Mars en notre possession, il ne faudrait plus qu’aucune nouvelle inscription à cette école ne soit acceptée pour qu'elle puisse fonctionner convenablement avec 4 classes. Cela ne serait pas acceptable, vous en conviendrez. Il nous paraît inconcevable de surcharger des classes notamment en raison du contexte social de cette école. Les conditions d’accueil et d’apprentissage de nos enfants seraient largement mises à mal.


Concernant l’école élémentaire Romain Rolland, nous savons que les deux autres écoles élémentaires de la ville, l’école Paul Langevin et l’école Waldeck Rousseau, présentent de gros risques de saturation selon les projections d’effectifs de la mairie à tel point que vous envisagez une ouverture de classe à l’école Waldeck Rousseau.

Même avec cette ouverture, le risque de saturation perdure, par conséquent il nous paraît complètement déraisonnable de fermer une classe en élémentaire sur la ville.

Une fermeture de classe à l’école Elémentaire Romain Rolland aurait des conséquences sur toutes les autres écoles de la ville.


Cette année scolaire est écourtée ; il sera primordial qu’une attention particulière soit apportée aux enfants pour la rentrée inédite de septembre 2020. 

L’augmentation des effectifs par classe induite par la fermeture de celles-ci,  empêcherait les enseignants d’apporter un enseignement de qualité et un soutien indispensable à nos enfants et ce d'autant plus, dans le climat actuel.

L’accueil et le suivi individualisé des élèves rencontrant notamment des difficultés scolaires seraient largement entachés.


Alors que les enfants lilasiens ne bénéficient ni de médecin scolaire ni de maître G depuis de nombreuses années, nous demandons le maintien de ces deux classes pour : 

- ne pas surcharger les classes (d’autant plus dans le contexte actuel, il est important de réduire les inégalités scolaires) ; 

- éviter une multiplication de classes à double-niveau


Au regard de tous ces éléments et dans un contexte de crise sanitaire où précisément notre Ministre de l’Education Nationale a à cœur de lutter contre le décrochage scolaire et les inégalités de territoire, il nous semble essentiel de garantir à tous les enfants l’égalité des chances. 


Etant fortement attachés à la qualité du service public d’éducation, nous prônons la lutte contre les inégalités scolaires et la réussite éducative de chaque enfant. 


Nous sollicitons dans les meilleurs délais une audience auprès de vous afin de vous expliciter plus en détail la situation de notre commune et faire prévaloir notre conviction.


Cette mobilisation des parents est également celle d’un nombre important de membres de la communauté éducative, enseignants, DASEN, personnels des écoles, élus, citoyens engagés qui par leur signature, que vous trouverez en annexe, apportent leur soutien à cette lettre ouverte pour la défense d’un service public de l’éducation nationale de qualité gratuit et pour tous.


Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur Académique, à l’assurance de nos sentiments les meilleurs.


Vanessa ISOIRD pour la FCPE Calmette

Virginie THOMAS pour les Parents représentants indépendants élus Romain Rolland Élémentaire

Emilie JUDITH pour l’UCL FCPE Les Lilas


Ainsi que les premiers signataires représentants de parents d’élèves

Laetitia LOISEAU-MARTINEAU pour la FCPE Les Bruyères

Sophie LAUBIE pour la FCPE Romain Rolland Maternelle 

Laure SALAMON pour la FCPE Courcoux

Simon BERNSTEIN pour la FCPE et Parents représentants indépendants élus Julie Daubié 

Stéphanie LELONG pour la FCPE Victor Hugo

Olivier CHAGNOUX pour la FCPE Waldeck Rousseau

Marjorie MAZARS pour la FCPE Paul Langevin



François compte sur vous aujourd'hui

François LE DOUARIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Lettre ouverte À M. Antoine CHALEIX, DASEN Seine Saint Denis: NON aux fermetures de classe aux Lilas”. Rejoignez François et 891 signataires.