La fin de la censure au Congo RDC

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Après l'interpellation honteuse de l'artiste congolais Koffi Olomide, à la suite de ses observations sur la Commission de censure de son pays, nous, les Amis de Koffi Olomide, en appelons à tous les congolais partisans de la liberté et des droits de l'homme, pour sensibiliser les décideurs de la république congolaise, au premier rang desquels le chef de l'État, afin que soit mis fin la censure qui frappe les artistes dans le pays. 

Il n'y a plus de place à la dictature, aux contraintes, à l'oppression, à l'arbitraire. Il faut que le congolais se sente à l'aise chez lui.

Il y a seulement de la place pour la création, pour l'expression libre des talents, en toute responsabilité.