Arrêtez d’envoyer nos professionnels de santé au front sans protection !

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !

Mickael SEMAILLE
Mickael SEMAILLE a signé la pétition

Lettre ouverte à Messieurs les responsables de la Santé.

Pourquoi ?

Pourquoi nous envoyer au front de cette manière ?

Entendez ici le cri d’alarme, de peur, de fatigue, et de hargne d’un ensemble d’infirmières et d’infirmiers libéraux qui se sentent démunis face à la situation que nous rencontrons tous actuellement.

Il en va M. le Président, M. le Ministre de la Santé et M. le Directeur Général de la Santé de votre vie, de la vie de nos concitoyens, de la vie de nos patients, de la vie de nos familles et de nos vies.

Nous nous soulevons contre le manque de moyens de protection que nous donne l’Etat face à cette épidémie, face à ce fléau. Nous, qui, comme nos collègues médecins et infirmiers et autres professionnels de santé de ville ou de la fonction hospitalière publique ou privée, sommes au front, au premier rang face à cette situation.

Nous avons peur, Messieurs !!!!!!!

Nous sommes ébahis d’entendre, de vous entendre à tour de rôle chaque jour nous dire que l’épidémie avance mais loin derrière nos tristes voisins que sont l’Italie et l’Espagne par exemple. Oui en chiffre officiel, les résultats sont écrits, mais qu’en est il en réalité ?

Pourquoi ? Parce que la France fait la politique de l’autruche. Bien sur qu’en testant peu, le nombre de cas reste à la hauteur d’un nombre soi disant maîtrisé. Que nenni !

Parlons en de ces tests.

Nous tenons à vous exprimer notre peur et surtout notre colère quant au fait de voir que certains d’entre nous symptomatiques se voient refuser le test au Covid 19 alors que vous messieurs à chaque point de situation, qu’à chacune de vos élocutions, vous répétez que chaque professionnel de santé dès que celui ci présente un symptômes est testé. Il n’en est rien et vous le savez !!

Nous avons peur, Messieurs !!!!!!!

Vous entendre dire aujourd’hui qu’après l’épidémie aura lieu un dépistage de masse est inadmissible. Vous allez donc nous fournir en balles après la bataille alors que déjà pendant la guerre vous ne nous avez même pas fourni de boucliers !!!! Pourquoi attendre que tous nos soignants soient porteurs et que nous véhiculions davantage ce virus ? Et ce au risque de contaminer les personnes fragiles que sont nos patients.

Feriez vous soigner vos familles par des soignants à risque ? 

Nous avons peur, Messieurs !!!!!!!

Parlons du confinement. Il en va de la sécurité de tous que de rester confiné. Mais dans la rue, les gens se pensent confiné de 8h à midi et de 18h à 23h ? Et encore ... Sortez et regardez !

Vous autorisez les marchés, autant dire que vous permettez un bouillon de culture ....

Le confinement doit être total ! Malgré les efforts des directeurs de magasin d’alimentation, vous savez pertinemment que le virus stagne sur les surfaces. Alors que dire des caddies, ou des objets que peuvent toucher et reposer les clients. Sans parler des caisses où bien souvent la distance entre clients n’est pas toujours respectée !!!

Le virus est plus fort que nous, il s’adapte lui .... 

Nous avons peur, Messieurs !!!!!!!!

Écoutez les médecins, scientifiques et les personnes au front qui vous entourent. Arrêtez de minimiser les test, le confinement et armez nous face à ce fléau.

Il en va de votre sécurité, de celle de vos concitoyens, de nous tous.

Mickael Semaille, IDEL et Ses collègues Professionnels de la Santé de Sambre -Avesnois.

mickael.semaille@orange.fr