Les orques résidentes du Sud meurent de faim. Le temps presse !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 000 !


Aux Etats-Unis, les 74 dernières orques sauvages résidentes du Sud, se nourrissant de saumon, meurent de faim et sont en grave danger d'extinction. ⇒ Résultat, la population reproductrice réelle est inférieure à 30 sujets, proche du point de non-retour.

Brisez les barrages au bas de la rivière Snake en 2018 !

Pourquoi ces orques meurent de faim?

Plus de 50% de leur alimentation provient du saumon produit dans le bassin du Columbia, dont la moitié a été produite dans le système fluvial de la rivière Snake.

Comment la rupture de barrage est-elle possible?

Depuis 2002, l’étude d'impact environnemental a désigné la rupture de barrage comme la meilleure solution pour récupérer le saumon sauvage au sein de la rivière Snake.

Le corps des ingénieurs américains peut maintenant mettre en œuvre la rupture des barrages en s’appuyant sur l’alternative №4 de cette étude de 2002.

L'impact et les avantages de la rupture:

Si les barrages inférieurs de la rivière Snake étaient rompus, le taux de survie doublerait voire triplerait, ramenant plusieurs millions de poissons dans le bassin du Columbia.

Donner aux orques une chance de se rétablir en augmentant leur approvisionnement alimentaire.

La rupture de barrage ne coûte rien à l’État. Les deux premiers barrages peuvent être rompus pour le coût d'une autre étude d’impact environnemental estimée à 80 millions de dollars; réalisée en 5 ans.

Les quatre barrages inférieurs de la rivière Snake, dans l'est de l'État de Washington, ne permettent pas de contrôler les inondations et ne produisent que de l'électricité excédentaire de faible valeur.

Les économies réalisées grâce à ces barrages peuvent être appliquées à des barrages et / ou des projets plus efficaces.

RIEN D’AUTRE ne peut atteindre cet objectif à temps pour sauver le saumon sauvage ou les orques résidentes du Sud. Pas même plus de déversement à travers les barrages, ou un plus grand nombre de poissons d’élevage, moins de bateaux, ni davantage d’analyses ou une nouvelle étude d'impact environnemental.

Aucune mesure législative ou nouveau budget n’est nécessaire pour commencer la rupture des barrages de la rivière Snake cette année !

SÉNATEUR PATTY MURRAY ET GOUVERNEUR JAY INSLEE, s'il vous plaît, agissez aujourd'hui et exhortez le général Helmlinger de l'Armée de terre et Elliot Mainzer, directeur de Bonneville Power Administration (agence fédérale américaine vendant de l'électricité), à commencer à rompre les barrages dès décembre 2018.

Merci aux centaines de milliers de personnes qui ont signé pour une rupture de barrage immédiate, pour ceux d'entre vous qui veulent plus d'informations sur la façon de sauver le saumon et les orques, visitez www.damsense.org



Scott compte sur vous aujourd'hui

Scott Herning a besoin de votre aide pour sa pétition “Les orques résidentes du Sud meurent de faim. Le temps presse !”. Rejoignez Scott et 704 037 signataires.