Violences scolaires : réagissons !

Violences scolaires : réagissons !

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
SNETAA-FO Académie de Clermont Ferrand a lancé cette pétition adressée à Les membres du bureau académique du SNETAA-FO de l'académie de Clermont-Ferrand et à

Stop Aux Violences dans les LP/ SEP/ segpa/ erea
SNETAA-FO de l'académie de Clermont-Ferrand

Monsieur le Recteur,

    Le SNETAA-FO s'inquiète des nombreuses remontées des personnels qui révèlent un climat scolaire qui se dégrade. Nous constatons une augmentation des incivilités voire des actes de violences dans notre académie. Les élèves respectent de moins en moins l'autorité et les règles élémentaires de vie en société.

Il faut dire que, dans de nombreux établissements, les sanctions et les conseils de discipline sont de plus en plus rares. L'impunité dont bénéficient certains jeunes favorise des comportements contraires à l'intérêt de l'ensemble des élèves et dégrade les conditions de travail de tous les personnels.

    Le règlement intérieur n'est pas forcément appliqué, les rappels à l’ordre et les rapports d’incidents restent sans effet. Les temps d’enseignement sont de plus en plus souvent phagocytés par des problèmes de discipline, qui mobilisent toute l’énergie des enseignants, dont l’autorité n’est plus reconnue, faute de sanctions probantes. La parole des élèves perturbateurs est parfois plus prise en compte que les rapports des professeurs. La baisse régulière du nombre d’adultes dans nos lycées ne fait qu’aggraver la situation. Le "PAS DE VAGUE" préside à trop de situations.

  Trop souvent, ils se sentent abandonnés et ont l’impression que leurs supérieurs remettent en cause leurs compétences et leur autorité. Ni écoutés, ni entendus, ni compris par leur hiérarchie, les enseignants se retrouvent seuls et sont considérés comme responsables de la situation, ce qui est inacceptable !!

Faut-il attendre qu'un établissement de notre académie devienne un « Galliéni » ou un « Branly » pour réagir ?

Pour rétablir un climat de travail serein, avec le SNETAA-FO les soussignés demandent :

  • Que tous les enseignants soient soutenus par leur hiérarchie, et que leur parole soit prépondérante dans l'analyse des situations et faits de classe.
  • Que les faits d'indiscipline ou d’incivilité soient dénoncés et sanctionnés conformément aux textes réglementaires (circulaire n° 2014-059 du 27-5-2014) et qu'il n'y ait plus d'impunité afin que les élèves comprennent que le Lycée n'est pas une zone de « non droit ». Tous les conseils de discipline demandés doivent être tenus.
  • Que l’administration au travers de la protection fonctionnelle (article 11 du statut général de la Fonction Publique) protège les enseignants victimes de violences, diffamation ou de faits graves.
  • Que les procédures de signalement et de sanction soient simplifiées et allégées.
  • Que tous les moyens humains nécessaires soient accordés aux établissements qui le souhaitent.
0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !