Tous et toutes les habitant​.​e​.​s du Pays des Paillons ont droit de décider de leur avenir

Tous et toutes les habitant​.​e​.​s du Pays des Paillons ont droit de décider de leur avenir

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
des anciens du Conseil de Développement a lancé cette pétition adressée à Mme et MM. les maires des communes du Pays des Paillons

Les articles dans Nice-Matin au sujet de la communauté de communes des Paillons se sont multipliés ces derniers mois.
Nous venons d’avoir confirmation du vote presque unanime par le conseil municipal de Drap de sa demande de sortie de la CCPP et d’insertion dans la Métropole.
Il en est de même, à une très faible majorité, à Châteauneuf-Villevieille.

Des anciennes et des anciens du Conseil de Développement, ou des personnes qui ont participé à la construction du Pays des Paillons, se sentent interpellés.
La création du Pays des Paillons en 2003 répondait à la fois à des recommandations gouvernementales et à des réalités, historiques comme quotidiennes, des populations, leur attachement à leur coin de territoire. La représentation des communes sur une base la plus égalitaire possible, choix que les lois successives ont remis en cause, offrait une base communautaire ouverte.

A travers une histoire pas toujours facile, des investissements importants ont été réalisés et le Pays n'a pas à en rougir. Depuis quelques années les tambouilles politiciennes semblent avoir pris le dessus sur la politique au sens de gestion d'un territoire pour le bien de l'ensemble de la population présente et future. Disputes incessantes, sous-entendus divers, projets qui traînent…
Nous sommes nombreuses et nombreux à déplorer cette mainmise de la politique politicienne et les divisions qu’elle implique au détriment de notre Communauté de Communes et d’un vrai projet d’avenir.

Les décisions unilatérales du 15 juillet 2021, modifient le périmètre de cette communauté de communes et mettent en question son avenir même.
Le développement démographique important, la jeunesse de sa population, le souci de la proximité et de la préservation de son environnement, pourraient donner sens à maintenir les structures du Pays des Paillons. La population du Pays des Paillons lui est fortement attachée, de façon traditionnelle et les nouveaux habitants apprécient ce qu’ils y trouvent et qui a été construit depuis des années.

Les élus des deux communes ont sans doute les raisons de leurs choix. Les lois récentes (Engagement et proximité) leur offrent des procédures rapides.
Mais les Maires ne sont pas propriétaires des votes de leurs concitoyens. Ceux qui sont en place actuellement ne se sont pas fait élire sur le thème : « si je suis élu, je demanderai à quitter la CCPP pour que notre commune rejoigne… qui la CARF, … qui la Métropole ».

Il n'est pas pensable que de telles décisions, aux conséquences multiples et pérennes, puissent se prendre sans consultation des habitants : le débat doit faire l'objet d'une consultation ou un référendum local.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !