Ensemble contre l'installation d'une supérette

Ensemble contre l'installation d'une supérette

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Commune SAINT AUBIN SUR MER a lancé cette pétition adressée à Les habitants de Saint-Aubin-sur-Mer

Chères habitantes, chers habitants,

Nous avons appris qu’un compromis de vente avait été signé pour la parcelle de l’entreprise Marc Moto Pièces. J’ai rencontré l'investisseur qui se porte acquéreur et ce dernier projette d’implanter une supérette dans le bâtiment existant, sur une surface de vente approximative de 300 m2.

Ce projet m’amène à me questionner sur la place que nous souhaitons donner au commerce de proximité à Saint-Aubin.

En effet, durant la campagne, j’ai pu vous dire combien je suis attaché à ce qui fait la singularité de Saint-Aubin qui doit continuer à se démarquer des autres communes… Considérant que ces singularités sont des atouts auxquels nous sommes nombreux à être attachés, mon rôle est de veiller à ce qu’on les préserve et les valorise.

J’ai bien conscience que ce projet est susceptible de répondre aux attentes d'une partie de la population de la commune et des communes voisines, notamment pour des personnes qui ne sont pas habituées à fréquenter nos commerces. Il est vrai que ce commerce redonnerait vie à un site laissé aujourd’hui à l’abandon avec le risque de concurrencer nos commerces actuels sans réelle plus-value.

Issu d’une famille d’artisans sur 4 générations (charcutier traiteur), je me souviens de l’arrivée des grandes surfaces dans les années 80, et de la difficulté pour mes parents à lutter contre cette énorme machine qu'est la grande distribution. 

Face à l’impact que l’ouverture de cette supérette est susceptible d’avoir sur nos commerces, je ne peux donc pas rester les bras croisés.

J'en reviens toujours à notre singularité et à l'importance de ne pas laisser mourir les commerces de proximité du centre et ceux, proches de la digue.

Nous ne sommes pas condamnés à opérer les mêmes choix que des communes voisines. Je ne peux pas rester indifférent aux conséquences que l’ouverture de l’Intermarché de Bernières a eu sur les  commerces  du centre bourg de cette commune. 

D’aucuns verront dans la position que je prends, une forme d’immobilisme ; il n’en est rien !

Nous avons à cœur de revitaliser et développer le commerce et les services de proximité en veillant à ne pas mettre en péril les commerces existants. 

La réflexion menée autour de la réhabilitation de l’ancienne Poste pourrait s’orienter vers la création d’espaces commerciaux ouverts à des commerces n’entrant pas en concurrence directe avec nos commerces. Qui s'installerait à moins de 150 m d’une supérette ?

Le maire d’une commune ne dispose à proprement parler, d’aucun pouvoir propre juridique, lui permettant de s’opposer directement à l’implantation d’une surface commerciale mais dispose dans le cas présent de toute latitude pour saisir la Commission Départementale d'Aménagement Commercial (CDAC).

Considérant que nous possédons suffisamment d’enseignes de grande distribution aux alentours de Saint-Aubin, et que l’implantation de cette nouvelle supérette est de nature à fragiliser les commerces existants, j’envisage de m’opposer à ce projet.

J’en appelle donc à votre mobilisation pour soutenir nos commerces et nous aider à développer de façon harmonieuse le commerce à Saint-Aubin sur mer en signant la pétition qui est mise à votre disposition à l’accueil de la mairie jusqu’au 15 avril 2022 inclus.

Votre maire, Alexandre Berty 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !