Pas de réaménagement du centre-ville de Blain sans contournement global de la ville

Pas de réaménagement du centre-ville de Blain sans contournement global de la ville

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Lucie POIRIER a lancé cette pétition adressée à Les habitants de Blain et à

Voilà plus de 20 ans que les habitants de Blain se battent pour qu’un contournement de la ville soit aménagé et rien, rien qui ne soit fait, alors que des élus locaux ont des mandats départementaux, régionaux et même nationaux ! Chacun s’accorde pourtant sur l’intérêt d’un contournement mais passer les promesses, l’action est quasi nulle. Sur ce sujet, à aucun moment l’intérêt général n’a été au cœur du débat : seuls des clivages partisans, des positions dogmatiques et des égos l’ont emporté. Nous ne demandons pas que soit réalisé un contournement à 2x2 voies comme à Bouvron : nous souhaitons épargner le plus de terres agricoles possibles et plus le contournement sera large, plus les voitures pourront continuer à traverser Blain, ce qui sera favorable au commerce local. Qui plus est, partout où des déviations du trafic routier se sont faites au profit d’un centre-ville apaisé, la vitalité des commerces ne s’est jamais aussi bien portée. Localement, Bain de Bretagne en est un parfait exemple.

Aujourd’hui, parce le temps presse (insécurité, nuisance sonore, pollution de l’air, mauvaise image de la ville, remise en cause de la qualité de vie…), la mairie de Blain propose un nouveau plan de réaménagement de la ville pour détourner entre autre les camions du centre-ville…et les dévier de 200 mètres, donc toujours en plein coeur de ville et au pied de 2 écoles. Ça c’est le plus aberrant mais ça ne s’arrête pas là : la méthode est aussi des plus contestables !

Les Blinois ont pu déposer des contributions lors de la consultation publique menée durant les fêtes de fin d'année...on peut donc déjà s'interroger sur sa pertinence. Par ailleurs, 73 avis ont été comptabilisés sur 90 participants : la majorité a donc bien quelque chose à reprocher au projet retenu. En plus, comment expliquer que les associations ayant déposé un avis au nom de ses adhérents ne compte que pour une seule voix et n'ait même pas été considéré alors que des contestations individuelles obtiennent gain de cause ? 

Qui plus est, un seul scénario a été présenté alors que 2 autres étaient envisagés. Une vraie consultation consiste à proposer plusieurs hypothèses pour laisser la population apprécier les avantages et inconvénients de chacun. 

Le projet de réaménagement retenu vise donc entre autre à supprimer la présence de camions dans le centre-ville. Sur ce point, nous nous accordons : il en va de notre sécurité, de l’attractivité et de l’accessibilité de la ville.

Ce projet vise ainsi à reporter le flux de camions venant de Redon par les rues Jean XXIII, Commandant Charcot, St Laurent qui passeront en sens unique devant le lycée St Clair et l'ensemble scolaire St Laurent ! Aucun comptage exact de camions n'a été effectué ! La responsabilité de la municipalité sera alors mise en cause. Comment justifier d'un tel choix ? Pourquoi ne pas avoir retenu l’idée de reporter les camions par l’axe D81 ? Malgré les aménagements prévus, nous nous interrogeons pour la sécurité de nos enfants. Qu'est-il prévu pour le transport de matières dangereuses et au vue du plan Vigipirate en vigueur (voiture bélier, piégé...) ?

Avec le passage des rues Jean XXIII, Commandant Simon, St Laurent en sens unique et la suppression du parking devant l'école, tous les parents devront emprunter le même accès pour venir déposer leurs enfants à l'école le matin, le midi, le soir et ce 5 jours sur 7...ce n'est pas anodin ! C'est déjà très compliqué, très dense aujourd'hui...Tout ça est inacceptable et démontre qu'un tel projet n'est pas étudié par des personnes habituées à emmener des enfants à l'école !

Par ailleurs, il n'est prévu aucun aménagement pour réduire clairement la vitesse des camions jusqu'à l'Avenue de la République. Ensuite, les camions rejoindront le boulevard de la Résistance...déjà saturé et l'objet du contournement depuis 20 ans. Pour une municipalité qui se dit défendre le contournement global de Blain, c'est très très étonnant.

La promesse d'un centre-ville apaisé par le trafic routier n'est tenable que si des transports en commun avaient été organisés en amont et comme promis lors des dernières élections municipales. Se déplacer à pied pour aller consommer dans le centre-ville est possible pour ceux qui habitent à immédiate proximité mais dans une ville étendue comme Blain, qui des 10000 habitants et des 50000 autres personnes qui viennent régulièrement à Blain sont concernées ? Rendre le cœur de ville plus agréable OUI mais il y a déjà tant à faire…revoir les façades des bâtiments, celles des locaux commerciaux non occupés, uniformiser les trottoirs, aménager des pistes cyclables…

De près ou de loin, ce projet affecte l'ensemble des Blinois et ceux qui y transitent, car en allégeant une partie des voiries, on surcharge les autres (avenue de Sortais, avenue de la République, Bd de la Résistance, rue Aristide Briand, Rue Waldeck Rousseau...) ! Tout ça n'a pas été pris en compte dans l'étude. Où est l'intérêt général ? D'autant que si le scénario actuel a été retenu c'est parce qu'il impacte le moins de propriétaires occupants...en jouant la facilité, c'est donc l'intérêt de la mairie qui l'a emporté !

Au-delà d'un plan contestable et incohérent, la seule solution d'intérêt général est celle d'un contournement global de la ville. Une solution de tracé devait aboutir fin 2019 si le département n'avait pas stoppé le processus. Aussi, il faut se mobiliser et soutenir les candidats, les élus qui s'engagent véritablement dans ce sens. Espérons donc que nous saurons dépasser nos préjugés et idéologies pour trouver un juste équilibre entre le bien-être des habitants, leur sécurité physique, le respect de l’environnement et le dynamisme économique. C’est une question de développement durable au sens noble du terme. Il est impératif que l’ensemble des élus locaux, départementaux et nationaux s’accordent et travaillent enfin ensemble sur ce projet. Un vrai réaménagement du centre-ville de Blain ne se fera que lorsque le contournement de Blain sera acté de façon ferme et définitif.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !