KOt kob petro caribe aaa ?

KOt kob petro caribe aaa ?

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Abyderson JOSEPH a lancé cette pétition adressée à les haitiens

En guise de réponse, commençons par dire que : l’accord de coopération PetroCaribe lancé en 2006 par feu Hugo Chavez permet à certains pays des Caraïbes et d’Amérique latine de s’approvisionner en produits pétroliers à un coût préférentiel et de payer leurs factures sur une période de 15 à 25 ans à un taux d’intérêt de 1%.

Le Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement (BMPAD) qui est responsable de cet accord sert d’interface entre le fournisseur Petroleos de Venezuela S.A (PDVSA) et les compagnies pétrolières locales. Le BMPAD fait l’acquisition des produits pétroliers vénézuéliens et les vend aux compagnies haïtiennes qui disposent d’un délai de 30 jours pour payer l’institution étatique 100% des montants facturés.

Les modalités de paiement au Venezuela sont ainsi définies : une portion en cash payable dans un délai de 90 jours. La portion financée est payable sur le long terme. Économie faite de certains détails non moins importants!

 

De René Préval (2008) en passant par l’administration Michel Martelly (2012-2016) jusqu’à Jocelerme Pivert (2016), les fonds PetroCaribe ont servi au financement d’un nombre important de grands projets, soit trois cents (300) environ.

De septembre 2008 à septembre 2016, l’État haïtien a signé quatorze (14) résolutions engageant un montant de 1, 605,905 287,04 dollars américains.

 

Le saviez-vous?

Grâce aux fonds PetroCaribe, l’État a construit à travers tout le pays une trentaine de lycées, réhabilitant ainsi un nombre également important. Entre constructions et réhabilitations de kilomètres de route dans la Capitale jusque dans les zones les plus reculées, environ une vingtaine de projets y relatif, exécutés ou en phase de l’être sont dénombrés.

N’en parlons pas des bâtiments publics, certains achevés et d’autres encore en construction. Ne citons même pas les centres sportifs, une vingtaine environ, construits dans les différentes régions, les places publiques construites ou réhabilitées; les constructions de ponts d’envergure (une quinzaine construite seulement dans le département du Nord-Ouest); les aéroports construits et rénovés…

Réhabilitation de certaines Prisons, commissariats de police et Tribunaux;
Réhabilitation de la Route Nationale 1 : Frecyneau/Saint-Marc/Bigot (Gonaïves);
Réhabilitation de la route de Miragoane-Petite Rivière des Nippes;
Réhabilitation du tronçon Fermathe-Montagne Noire;
Adoquinage des rues Fort-Liberté à Ouanaminthe;
Réhabilitation de la Route Hasco La Saline/Base Navale Amiral Killick;
Réhabilitation et entretien de la route Baie de l’Acul/Barriere battant/Milot (RN3);
Construction au niveau de la route Carrefour Puilboreau/Marmelade;
Réhabilitation de la route de Frères;
Construction du Wharf de Petit-Goave;
Réhabilitation du Wharf de Jeremie;
Rénovation des routes du Village Artistique Nouailles à Croix-des-bouquets;
Réhabilitation du Ciné Triomphe;
Rénovation de l’Aérogare Guy Malary;
Rénovation du gymnasium Vincent;
Réparation des ports des Cayes;
Remise en état et construction des SAEP (Nord, Sud-est, Nippes, Artibonite, Centre, Sud, Ouest, Nord-est, Grande-Anse);
Réhabilitation de la route Colladere/Cerca Carvajal;
Construction du viaduc de Delmas/Nazon;
Réhabilitation et entretien des rues de la zone metropolitaine de Port-au-Prince;
Constructions de plusieurs ponts (La Vallée de Jacmel, Marigot/Peredo, Roseaux, Voldrogue, Haut du Cap…);
Réhabilitation de la Place Occide Jeanty;
Réhabilitation de la route de Tabarre;
Construction des Ministères de l’Intérieur et du commerce;
Toutes ces réalisations et d’autres encore ont été possibles grâce au programme Petrocaribe.  Que dire des programmes sociaux dont des milliers d’Haïtiens ont été bénéficiaires : EDE PEP, TI MANMAN CHERI, KORE ETIDYAN… A ceux qui ne sont pas de mauvaise foi, s’ils ne savent pas où est passé l’argent de PetroCaribe, c’est peut-être parce que les multiples réalisations, les infrastructures construites à partir des fonds vénézuéliens ne portent, malheureusement pas, l’étiquette PETROCARIBE.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !