Pétition fermée

En cas de victoire de l'extrême-droite nous demandons le maintien de Bernard Cazeneuve

Cette pétition avait 15 signataires


Bernard Cazeneuve envisagerait de rester à Matignon en cas d'élection de Marine Le Pen.

Rien, dans la loi fondamentale, n'oblige le Premier ministre à démissionner de son poste après l'élection d'un nouveau président de la République. Car le gouvernement (et par extension son chef) n'est responsable que devant l'Assemblée nationale, qui seule peut le destituer en votant une motion de censure. Sur le papier, le résident de Matignon peut donc tout à fait refuser de s'en aller après une alternance présidentielle. Poussons tout de même la logique jusqu'au bout. Face à cette résistance de Bernard Cazeneuve, Marine Le Pen aurait alors deux options. La première serait d'attendre qu'une nouvelle majorité soit élue aux élections législatives du mois de juin (environ un mois et demi après la présidentielle, donc) et que les députés frontistes déposent une motion de censure contre le gouvernement qui, si elle était adoptée, provoquerait la démission de ce dernier. La seconde serait d'invoquer l'article 16 de la Constitution, qui accorde les pleins pouvoir au président de la République.

Nous devons refuser l'idée même de laisser les clefs de la France et du bouton nucléaire à l'extrême droite. 

Reagissons pour ne pas avoir à dire à nos enfants que l'on ne savaient pas. 

 



Nicolas compte sur vous aujourd'hui

Nicolas DELAIRE a besoin de votre aide pour sa pétition “Les français : En cas de victoire de l'extrême-droite nous demandons le maintien de Bernard Cazeneuve”. Rejoignez Nicolas et 14 signataires.