Non au racisme anti-asiatique #StopAsianBashing

Non au racisme anti-asiatique #StopAsianBashing

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Benoît MARTIN a lancé cette pétition adressée à Les Français d'origine asiatique et ceux qui les soutiennent

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » 

Martin Luther King


STOP AU RACISME

Sous couvert d'humour, on stimagtise la communauté asiatique en lui reprochant d'être à l'origine du COVID-19, notamment en stigmatisant les habitudes alimentaires.

Deux vidéos au contenu raciste, vulgaire, et offensant circulent actuellement sur les réseaux et dont vous trouverez des extraits sur le lien : https://ibb.co/7kgB3W6

L'auteur TANO alias Anthony GITENET se défend en disant que c'est humoristique.

Cet humour noir fait rire jaune !

Non ce n'est pas drôle, c'est raciste au même titre que de moquer les communautés Africaine, Antillaise et Maghrébine !

Ce n'est pas parce que la communauté asiatique est discrète que s'en moquer et la stigmatiser est permis !

On peut rire de tout, pourvu que ça ne blesse pas et que ce ne soit pas insultant.

Pour rappel, des propos qui imputent des faits précis portant atteinte à l’honneur d’une personne ou d’un groupe en raison notamment de son origine, de sa religion ou de son apparence physique (exemple : «les ressortissants de tel pays détournent à leur profit les aides publiques »), relèvent de la diffamation raciste.
Lorsqu'elle est publique, son auteur.e encourt jusqu'à un an de prison et/ou 45 000 € d'amende (articles 29 alinéa 1 et 32 alinéa 2 de la loi du 29 juillet 1881).
Lorsqu'elle n'est pas publique, elle est punie de l’amende prévue pour les contraventions de 5e classe, soit 1 500 € au plus (article R.625-8 du Code pénal), et de peines complémentaires (article R.625-8-2 du Code pénal).

La présente pétition a pour objet d'appuyer un dépôt de plainte auprès du Procureur de la République Près le Tribunal Judiciaire de Paris avec copie à la Walt Disney Company.

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !