POUR UNE MOBILITÉ DOUCE EN VALLÉE VERTE

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Une réalité en Vallée Verte...

De plus en plus de voitures et de circulation :
- 1 voiture toutes les 6 secondes (600/heure) de 6h00 à 9h00 et de 17h00 à 20h00 en semaine sur la D 20 à Boëge en 2018.
- 40 % d'habitants de plus qu'aujourd'hui prévus en 2035 (> 10.000).
- Plus d'1 foyer sur 2 utilise à ce jour au moins 2 voitures.
- Plus des ¾ des actifs travaillent hors de la Vallée (plus du 1/3 sont frontaliers).
- 90 % des déplacements domicile-travail sont réalisés en voiture individuelle.
DONC... 1 VEHICULE TOUTES LES 4 SECONDES (850/heure) sur la D 20 à Boëge en 2035... ?
Les routes saturent, les usagers s'exaspèrent, les dangers s'accroissent, des accidents surviennent.
La santé des habitants et celle de la nature souffrent des nuisances produites (pollution de l'air, pollution sonore, pollution visuelle... ).
L'impact est palpable au quotidien et se mesure à la hauteur du réchauffement climatique actuel.
Aucune alternative au tout voiture n'est proposée à ce jour :
- L'offre en transport en commun est très largement insuffisante (4 allers/retours bus par jour + navette marché)
- Aucun parking de covoiturage n'est présent
- Aucune voie ou piste cyclable n'existe
En attendant... :
- la mobilité douce ne fait pas partie des priorités d'investissement de la CCVV dont les compétences incluent l'aménagement de l'espace ainsi que la création, l'aménagement et l'entretien de la voirie.

Des travaux de voirie sont réalisés sans que la mobilité douce y soit incluse (D 20 à Habère-Lullin)
- D'autres sont prévus en tenant compte de ce critère (D 20 à Boëge ☺) mais sans être inclus dans un schéma global de déplacement qui n'existe pas .
- Des travaux de génie-civil sont réalisés sans prendre en compte ce critère (collecteur central des eaux usées de la Vallée Verte) alors que leur réalisation sur le domaine public pourrait être l'occasion à faible coût de créer une voie cyclable.
- Aucun projet de réflexion globale et transversale entre les communes et avec les
communautés de communes voisines n'existe sur le sujet des déplacements.
POUR CONVAINCRE NOS ELUS QU'IL EST MAINTENANT URGENT D'ENGAGER UNE RÉFLEXION CONCRÈTE ET TRANSVERSALE SUR LES QUESTIONS DE MOBILITÉ EN ALTERNATIVE AU TOUT AUTOMOBILE ,
 SIGNEZ CETTE PÉTITION 



VIVRE EN VALLÉE VERTE compte sur vous aujourd'hui

VIVRE EN VALLÉE VERTE a besoin de votre aide pour sa pétition “LES ELUS LOCAUX : POUR UNE MOBILITÉ DOUCE EN VALLÉE VERTE”. Rejoignez VIVRE EN VALLÉE VERTE et 501 signataires.