Pour un véritable Entrainement Régulier du Danseur au CND

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


En tant que danseurs professionnels prenant part à l'Entraînement Régulier du Danseur (ERD) au Centre National de la Danse (CND), nous observons depuis la rentrée 2017 une diminution drastique du nombre de cours de classique. En effet entre le 15 février et la fin de la saison seulement 3 semaines de cours classiques sont programmés.

En 2018 un danseur se doit d'être polyvalent, quel que soit sa formation d'origine. Les cours de classique proposés par le CND, n'intéressent pas seulement un public destiné à danser le lac des cygnes. Lors de beaucoup d'auditions pour des compagnies de tout styles, le premier tour est un cours classique.

Si l'on regarde en détail les missions du Centre national de la danse trois sont identifiées :
- Mission « Formations et services aux professionnels »
- Mission « Patrimoine »
- Mission « Création »


L'une des missions du Centre National de la Danse étant donc "formations et services aux professionnels", nous nous interrogeons sur la pertinence et l'honnêteté de l'offre de cours actuelle, laquelle ne nous permet pas de nous maintenir à un niveau professionnel, encore moins de progresser.

En effet, la pratique de la danse classique au niveau professionnel implique des cours quotidiens, faute de quoi il s'agit d'une pratique amateur.

Comment est justifié cette diminution -voire disparition- progressive des cours de classique ?
Or nous constatons régulièrement que les cours sont complets, au point que certains danseurs ne peuvent y accéder au-delà d'une certaine heure d'arrivée.
L'offre de cours ne permet donc pas de couvrir la demande, qui s'avère réelle et importante.

Le CND est aussi un lieu unique au service de la danse qui a besoin de cette diversité.
Il ne faut pas oublier que l'ERD est un élément fédérateur pour les danseurs et pour la plupart d’entre eux un premier contact avec le CND.

Si l'offre de cours ne se renouvelle pas, il ne sera plus possible pour les danseurs de se maintenir à un niveau professionnel en danse classique, à moins d'être financés pour suivre les cours proposés dans des centres privés, cours évidemment surchargés, étant donné le peu d'alternatives accessibles en région parisienne.


Nous demandons au CND de bien vouloir prendre en compte nos besoins et de remplir sa mission pédagogique de formation au professionnels en rétablissant la régularité de l'ERD classique.
Nous sommes par ailleurs tout à fait disposés à en discuter avec la section pédagogique du CND, car nous pensons que le dialogue doit être rétabli entre les danseurs et les employés responsables de l'ERD.


Cordialement,

Nous autres danseurs agités par le besoin de danser



Les compte sur vous aujourd'hui

Les DANSEURS a besoin de votre aide pour sa pétition “les danseurs: Les danseurs ont besoin de l'Entrainement Régulier du Danseur du CND”. Rejoignez Les et 1 370 signataires.