contre le projet de construction massif rue Saint Anne/rue du Serment/rue Jules Hans

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !



Ayant consulté le projet d’implantation de 3 immeubles totalisant 98 appartements avec nombreux commerces et  parking à l'angle des rues Saint Anne, Serment et jules Hans, il me semble irresponsable et suicidaire de mener un projet aussi colossal contribuant à asphyxier un peu plus encore et de façon de plus en plus dramatique notre commune de Braine l'Alleud et donc à plus large échelle, notre planète!

Implanter un bloc bétonné d'une telle ampleur en ce lieu?  Braine l'Alleud doit il ressembler à une grande ville? Les citoyens veulent ils vraiment du béton encore et encore ?

Braine l'Alleud est une commune paisible et verte (pour combien de temps encore?). Beaucoup de Bruxellois s'y sont retranchés de par sa localisation (aux portes de la capitale) mais aussi pour son côté tranquille et "villageois", d'autres y vivent depuis des décennies et voient leurs espaces verts diminuer comme peau de chagrin...

Bétonner, encore!  Implanter des commerces, asphyxier tout ce qui reste de vivant, à quoi jouons-nous?

Allons-nous  laisser une terre sans arbres, sans animaux, avec un air irrespirable et des écrans comme seule fenêtre sur le monde ?

L’été 2018 a été le 2ème été le plus chaud jamais enregistré et le mois de septembre un des plus secs jamais connus. La faute au réchauffement climatique créé par l’activité humaine. Dans ce contexte, comment la nature en ville joue t- elle positivement contre le réchauffement climatique ? Un espace vert joue un rôle de climatiseur. Il contribue au refroidissement de l’air et rafraîchit les nuits d’été.

Construire encore? Et surtout construire aussi grand....Une aberration!
L'avenir est à la végétalisation urbaine et à l' embellissement du cadre de vie, les gens étouffent, les oiseaux étouffent et vous fermez les yeux, vous continuez!...

Les espaces verts  sont  des zones de respiration pour les habitants les jours de fortes chaleurs. Les espaces verts sont des filtres naturels des eaux de pluies et ils contribuent à limiter le ruissellement et les inondations. Les arbres captent une partie des polluants de l’air et produisent de l’oxygène : ils assainissent l’air que nous respirons.

Un espace vert limite aussi l’érosion des sols et favorise le maintien de la biodiversité végétale et animale. Les espaces naturels en ville ne sont donc pas de simples pelouses à tondre, ce sont des alliés au service de notre bien-être et des remparts contre la dégradation de notre environnement.