Pétition fermée

Pour la Démocratisation et la Mobilisation de la Diaspora Arménienne de France

Cette pétition avait 119 signataires


Manifeste pour une réorganisation de la Diaspora Arménienne de France

Déclaration Fondatrice de l’Assemblée Démocratique des Arméniens de France

Nous, Arméniennes et Arméniens, vivant en France, nous décidons de nous rassembler le plus largement, au-delà de nos clivages politiques, au-delà de nos origines respectives, au-delà de nos croyances, de nos âges, de notre milieu social, car nous désirons donner un nouveau souffle à notre communauté, une exigence, une orientation, une ambition.

L’exigence d’une organisation et d’un fonctionnement démocratique, et transparent, où les décisions qui engagent notre communauté, qui concernent le passé, le présent, et l’avenir de notre nation, doivent être prises collectivement et dans la transparence par l’ensemble de ceux qui souhaitent prendre part à la réflexion et à la décision, et non dans un cercle restreint.

Nous ne nous reconnaissons pas dans les institutions représentatives qui ne rendent compte devant personne, qui ne prennent pas le temps de consultation pour connaitre les aspirations de ceux qu’ils sont sensés représenter, qui refusent de répondre à différentes questions et interpellations et ignorent toute voix critique, dans un silence assourdissant, et dont les dirigeants sont élus toujours au sein des mêmes cercles, et non par des élections ouvertes et démocratiques.

Ce silence, ce mépris de la démocratie, ce fonctionnement clanique, féodale, coupé de la masse des individus, démobilise notre communauté, la divise chaque jour un peu plus, la rend vulnérable, éparpillée, sans direction concrète et sans vision à long terme.

Pour cela nous appelons de nos vœux la fondation de l’Assemblée Démocratique des Arméniens de France, où l’ensemble des décisions appartiendraient au collectif.

Une orientation claire, une vision pan-arménienne, inscrite dans une Charte Fondatrice, et dont l’objectif premier est de réorienter les actions et la mobilisation de la Diaspora vers une seule priorité : l’Arménie.

Nous constatons que la République d’Arménie est aujourd’hui devant une situation dramatique, qui n’exclut pas le risque de sa disparition. Les Gouvernements successifs à la tête de la République d’Arménie, tous appartenant à une bourgeoisie comprador et corrompue, ont instaurés un système de pillage globale des richesses du pays, de concessions parcelle par parcelle de l’indépendance et de souveraineté, affaiblissant tout un pays, y compris son armée, à cette vitesse, et avec ce fonctionnement, la disparition ou l’annexion de l’Arménie n’est plus qu’une question de temps.

Les instances représentatives de la Diaspora noient les priorités vitales et urgentes pour notre nation arménienne, derrière de trop nombreux combats en réalité secondaires, qui gaspillent notre temps, notre énergie, nos ressources, et qui rendent impossible l’engagement entier de notre attention sur la vraie priorité, l’Arménie. Les générations qui ont luttée pendant des dizaines d’années pour une Arménie indépendante, pendant la période soviétique, ont aujourd’hui pourtant un devoir de se lever pour libérer l’Arménie de son danger intérieur.

Nous savons que ni la pénalisation du négationnisme en France, ni la démocratisation de la société turque, ni les droits des minorités en Turquie, ni toute autre combat sur lesquels on nous mène, aussi importants soient-ils, ne saura nous réconforter en cas de disparition de la République d’Arménie en tant qu’État.

Nous savons aussi, que l’Arménie dispose d’innombrables marges de manœuvres, qu’elle possède des richesses, qu’elle possède des ressources intellectuelles, qu’elle possède des marges de manœuvres géopolitiques, et qu’elle peut devenir un État libre, indépendant, solide, si les bonnes politiques sont menées, et si le pays est lavé de sa gangrène intérieure ; une élite corrompu et livrée aux intérêts étrangers. C’est seulement avec une Arménie forte et indépendante, que nous pourrons efficacement mener à bien tous les autres combats directs ou indirects aux intérêts arméniens, mais pas l’inverse.

Une ambition de peser, car l’on ne peut pas affirmer dans une même phrase que la Diaspora est le pétrole de l’Arménie, dont le régime a vitalement besoin, et dire que la Diaspora ne peut rien faire en ce qui concerne la politique intérieure de l’Arménie.

La Diaspora constitue près de 80 % de la Nation Arménienne, sa responsabilité est immense, et elle n’a pas le droit de laisser l’avenir politique de l’État arménien, lâchement, dans les mains d’une « élite » corrompue qui mène le pays à la destruction, et laisser les arméniens d’Arménie abandonnées à leur sort. 

Notre ambition c’est d’organiser une communauté arménienne forte et cohérente, qui saura mettre une pression importante sur le régime, qui saura se dévouer corps et âme l’avenir de l’Arménie.

Certaines instances diasporiques sont aujourd’hui, consciemment ou inconsciemment, les idiots utiles du régime arménien qui n’a aucun intérêt, afin de maintenir son pouvoir autoritaire, que la Diaspora se réveille de son silence.

Nous, nous faisons le choix du peuple arménien, et non du régime arménien, nous faisons le choix de nous lever aux côtés d’un peuple qui aspire à la liberté, à la démocratie, à la dignité, à la préservation de son indépendance, de sa culture et de ses terres, et de son maintien dans son foyer historique.

Le nombre, c’est notre nombre qui fera basculer la communauté arménienne de France dans une nouvelle ère, c’est notre nombre qui fera notre crédibilité, notre force, notre légitimité, c’est notre nombre qui fera la pression que nous pourrions exercer.

Nous appelons toutes les arméniennes, tous les arméniens, à nous rejoindre, pour mettre sur pied le projet que nous avons nommé « Hayassa », et adhérer à l’Assemblée Démocratique des Arméniens de France.

Vive l’Arménie libre, indépendante, et éternelle !



GJM compte sur vous aujourd'hui

GJM GILETS JAUNES LE MOUVEMENT a besoin de votre aide pour sa pétition “Les Arméniens de France: Pour la Démocratisation et Mobilisation de la Diaspora Arménienne de France”. Rejoignez GJM et 118 signataires.