Non à la nouvelle construction dans le périmètre de protection de l'église d'Entrevennes

Non à la nouvelle construction dans le périmètre de protection de l'église d'Entrevennes

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Mathieu W. a lancé cette pétition adressée à Préfet des Alpes-de-Haute-Provence

NON A LA NOUVELLE CONSTRUCTION DANS LE PÉRIMÈTRE DE PROTECTION DE L’EGLISE D'ENTREVENNES, NON A L’ABATTAGE DU TILLEUL

Nous ne comprenons pas qu’un permis de construire pour un bâtiment d’une surface de 125 mètres carrés avec une hauteur de 9 mètres ait pu être accordé à moins de 20 mètres  de l’église Saint-Martin.

  1. L’église Saint Martin est inscrite à l'inventaire supplémentaire au titre des Monuments Historiques par arrêté du 29 février 1988. Un périmètre de protection existe donc tout autour de l’édifice.
  2. Le bâtiment est fragilisé par un sous-sol hétérogène qui est à l’origine de nombreuses fissures plus ou moins importantes tout le long de sa façade.
  3. La municipalité a d’ailleurs interdit son accès au public pour cause de danger.
  4. L’association, Les Amis de Notre Dame a entrepris les actions nécessaires à sa restauration avec le soutien de la municipalité et des habitants, pris contact avec la DRAC et la mission Stéphane BERN, la Fondation du Patrimoine entre autres. Un appel d’offres vient d’être lancé pour le choix d’un architecte et le démarrage des travaux.

Comment se fait-il alors que :

  • M. le Maire ait donné l’autorisation d’abattre le tilleul 1 an et 10 jours avant le dépôt officiel du permis, arbre historique,  connu de tous, sans qu’aucun service de l’Etat ne s’en émeuve (alors qu’il est situé dans le périmètre de protection).
  • Un terrassement, nécessaire pour la nouvelle construction, se fasse aussi près de l’église en risquant d’accentuer un peu plus son délabrement.
  • Un nouveau bâtiment de 9 mètres de haut, bien visible de l’Eglise et depuis le plateau, qui modifiera donc l’aspect du village et sa silhouette, soit autorisé alors même que des jurisprudences sont à l’origine d’annulations de permis de construire dans des cas similaires.

Sans réponse à ces questions, nous nous opposons à cette construction qui fragilisera encore l'édifice classé et modifiera gravement la silhouette du village

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !