Pour une constituante algérienne

Pour une constituante algérienne

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Boumédiene SID LAKHDAR a lancé cette pétition adressée à Les Algeriens

L'Algérie a remplacé, en 1962, une armée coloniale par une autre. La seule différence est qu’elle parle arabe.

Il est temps de la regarder droit dans les yeux et de lui dire que cela suffit.

Il est temps d’arrêter de danser dans les rues et de youyouter pour réclamer la liberté.

Il est temps de lui dire que le soulèvement par une désobéissance civile forte et résolue va mettre fin à la dictature.

Mais une foule qui gronde n’est pas un projet politique.

Je propose trois points fondamentaux pour une résolution simple et fondatrice de l’Assemblée nationale constituante.

Je privilégie ces trois points car une expérience politique passée m’a appris que ce sont des verrous qui empêchent toutes les autres libertés de s’exprimer.

1. Une laïcité sans concession. 

La terreur de la religion officielle doit, une fois pour toute, prendre fin. La seule déclaration de la liberté de conscience est une tromperie face à l’hégémonie de la religion majoritaire.

Elle doit être mise hors d’état de nuire dans l’espace public et rejoindre le territoire qu’elle n’aurait jamais dû quitter, soit dans les consciences privées et dans les besoins personnels de mystique.

2. Des territoires autonomes intégrés en une fédération nationale.

Nos  compatriotes berbérophones doivent enfin trouver une base anthropologique pour nous faire définitivement  profiter de leur magnifique langue et culture, en toute liberté.

Par cette seule hypothèse de liberté, nous pourrons alors, par leur capacité naturelle et apaisée, bénéficier en toute intelligence de ce qui est une part profonde de notre propre  identité algérienne.

Si nous avons peur d’une base territoriale anthropologique où cette langue doit être autorisée dans tous les secteurs, privés comme publics, c’est que nous n’avons aucun projet d’union nationale et nous devons en tirer les conséquences.

3. Apaiser l’avenir en épurant le passé par la justice.

Organiser un grand Nuremberg à l’Algérienne est le seul chemin pour condamner les crimes, la terreur et le pillage du régime militaire et de leurs extensions dans la société civile, comme les milliardaires offshore.

Mettre cette étape sous le tapis pour des raisons fallacieuses d’apaisement social et de tourner la page est le meilleur moyen de voir cette terrible blessure revenir hanter la société.

Notamment par les gigantesques fortunes engendrées par ce régime militaire qui ne seront jamais digérées dans les conditions prochaines d’une économie moins florissante qu’auparavant et qui n’est plus plus en mesure de faire taire les consciences et les colères. 

Je demande la signature d’un maximum d’Algériens pour ces trois points qui peuvent être la base de notre constituante.

Mon expérience passée m’a clairement indiqué que sans cette résolution sur ces trois points, l'Algérie continuera de danser et de youyouter dans les rues en prétendant exiger sa liberté.

SID LAKHDAR Boumédiene

Enseignant

 

 

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !