Non à la construction d'une nouvelle microcentrale à Mane Er Vern !

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


Non à la construction d’une nouvelle microcentrale à Mane Er Vern ! 

11 usines hydroélectriques existantes sur le Blavet. C’est assez !

Le Blavet est un des principaux fleuves de Bretagne. Malgré sa canalisation, il est un des derniers de France à accueillir des grands migrateurs, espèces remarquables et menacées telles que saumons, truites de mer, anguilles, aloses, lamproies marines.

Avec 11 usines hydroélectriques sur le Blavet et malgré l’installation de passe à poissons, chacune d’entre elles provoque des mortalités importantes de poissons au passage des turbines lorsque les poissons repartent vers la mer. L’hydroélectricité porte déjà indéniablement atteinte à la biodiversité sur le Blavet de façon conséquente.

Aujourd’hui, Lanergie 1, société filiale d' Xsea, SEM de Lorient Agglo, veut implanter sur le Blavet sur la commune de Languidic à Mane-er-vern une 12ème usine. Présentées comme « ichtyo-compatible » ses 3 turbines auront néanmoins d’importantes conséquences sur les migrations de ces poissons. Prévue à l’aval de 85% des zones frayères à saumon, cette usine compromettrait encore un peu plus le maintien de ces populations sauvages déjà précaires.

Nous, pêcheurs, protecteurs de l’environnement ou simples amoureux du Blavet, refusons cette nouvelle menace. Nous nous opposons à un projet mal réfléchi, coûteux, hyper subventionné dont l’intérêt énergétique est négligeable. Ce projet s’oppose aux efforts de préservation de la biodiversité qu’il est impératif de prendre compte dès aujourd’hui au même titre que la lutte contre le réchauffement climatique.

Nous demandons aux élus de Lorient Agglomération, à ceux de Languidic ainsi qu’à l’administration de sursoir à tout projet de nouvelle installation de microcentrale avant qu’aient été diagnostiqués et résolus les problèmes de mortalité causés par les microcentrales déjà existantes.     

Nous leur demandons de refuser la solution « toute faite » des barrages hydroélectriques d’un autre temps et de promouvoir des solutions véritablement durables alliant lutte contre le réchauffement climatique et maintien de la biodiversité.

Ensemble, agissons pour un Blavet à l’avenir préservé.

Signons la pétition !

Une enquête publique est ouverte du 24 août au 15 septembre 2020 en mairie de Languidic; Exprimons notre opposition par un mail adressé à Mme la commissaire-enquêtrice – mairie@languidic.com

Plus d’informations sur : http://morbihan.federationpeche.fr/