Suppression des dos d'ânes à Pessac-Magonty (rue du Merle/chemin de la Princesse)

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Comme de nombreux Magontins, le comité de quartier a découvert cet été la mise en place d’un nombre conséquent de ralentisseurs de type « dos d’âne » sur le chemin de la Princesse et de la rue du Merle, communes de Mérignac et de Pessac.

La circulation sur ces deux axes s’est en effet densifiée suite à la réalisation de travaux rue de Beutre et ces derniers servent actuellement, à toute heure de la journée, de voies de contournement pour de très nombreux automobilistes. Si la réalisation de ces structures répond initialement très certainement à une volonté de sécurisation, elle appelle toutefois de nombreuses remarques et commentaires tant sur leurs nombres et fonction, que sur leur forme qui interpelle par leur caractère manifeste de dangerosité.

Il a ainsi été recensé une vingtaine de ces « dos d’âne » autour du zoo de Pessac sur deux axes devenus incontournables pour les Magontins venant ou allant vers la rocade. Cette situation perdurera tant que la circulation à double sens rue de Beutre ne sera pas rétablie.

Le comité de quartier s’interroge sur la pertinence d’un tel dispositif et sur le nombre conséquent de ralentisseurs, d’autant que leur multiplication et parfois leur faible espacement interrogent quant à leur réelle utilité. A cet égard, de nombreux témoignages de protestation et d’indignation sont parvenus au comité suite à leur installation et auxquels il est difficile de répondre, dans la mesure où leur mise en place n’a été précédée d’aucune concertation.

Par ailleurs, au regard de la violence des impacts ressentis au passage de certains de ces obstacles à 20km/h, il est peu probable qu’ils aient été tous réalisés dans le respect des normes en vigueur, tout particulièrement leurs hauteur et saillie d’attaque. Certains d’entre eux ne présentent indubitablement pas une forme arrondie comme il se devrait (rue de la Princesse accès déchetterie) et d’autres font encore l’objet d’un défaut de signalisation (absence de panneau, panneau tombé dans le fossé). D’aucuns dénoncent qu’une remorque transportant des déchets a toutes les chances de voir son contenu vidé avant son arrivée à destination. Force est d’ailleurs de constater la présence nombreuse de ces derniers sur les bas-côtés.

La prolifération de ce dispositif de type dos d’âne concentrée sur une aussi faible distance n’est pas sans conséquence, voire présente un caractère aggravant, pour les usagers souffrant de maux de dos, les services d’urgence (ambulances, services de secours) et les transports scolaires (arrêt scolaire rue du Merle). Comme précisé supra, les effets induits sur les véhicules avec ou sans remorque en direction de la déchetterie (perte du chargement, casse matérielle etc.) pourraient tout également être à l’origine de contentieux et de recherches de responsabilité.

Le comité de quartier de Magonty se fait l’écho du fort mécontentement grandissant des Magontins et relaye leurs interrogations quant à la légalité d’un dispositif dont il est réclamé sa suppression.



Benjamin compte sur vous aujourd'hui

Benjamin VOST a besoin de votre aide pour sa pétition “lemaire@mairie-pessac.fr: Suppression des dos d'ânes à Pessac-Magonty (rue du Merle/chemin de la Princesse)”. Rejoignez Benjamin et 191 signataires.