Stop the inhuman treatment of CASTER SEMENYA

Stop the inhuman treatment of CASTER SEMENYA

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
MIVEGUE SIMONE a lancé cette pétition adressée à le Tribunal arbitral du sport et à

l’IAAF, exigent de Caster Semenya comme des autres athlètes androgènes qu’elles  baissent leur taux de testostérone en prenant en prenant des médicaments si elles veulent s’aligner sur les distances qui vont du 400 au mile.


La résurgence de ce débat impose selon moi qu’il ne se limite pas au terrain sportif, parce que de cette réponse du TAS remet en cause beaucoup de choses.


D’ailleurs la bataille qui s’est tenue au TAS est tout bien aussi le terrain médiatique, éthique et moral.


Sebastian Coe (ancien champion olympique du 1500 m en au J.O de Moscou et de Los Angeles) actuellement président dit vouloir défendre l’équité des compétitions.  "Les règlements que nous introduisons sont là pour protéger le caractère sacré d'une concurrence loyale et ouverte."

Le ministre Sud-africain des sports a apporté tout son soutien à Caster et dénonce une manœuvre visant à la ralentir.  


"Ce qui est en jeu ici n'est rien moins que le droit de chacun à faire du sport. Le corps des femmes, leur bien-être, leur capacité à gagner leur vie, leur vie privée, leur sentiment d'appartenir au monde est remis en question", a expliqué la ministre sud-africaine des Sports Tokozile Xasa, qui soutient la plainte déposée par l'athlète. "C'est une violation grossière des normes internationales en matière de droits de l'Homme."


C’est pour aussi une violation de ses droits à la vie et à pouvoir jouir de son corps, un déni de sa qualité d’être humain qui ne prend pas en compte les conditions préexistantes à sa naissance.

Elle coupable d’être née asexuée, elle doit en assumer les conséquences et se soumettre à un traitement qui nie sa dignité.

Il est hors de question de  participer à ce débat et devoir se déclarer pour ou contre le devenir cette championne qui se bat en permanence pour montrer qu’elle mérite sa place dans le sport. C’est son métier.

Ce procès fait à Caster est aussi celui des parents qui ont des enfants asexués, qu’en sera –t-il du devenir de leurs enfants qui subissent déjà la pression avec le regard et les moqueries des autres.

Où sont les valeurs du sport qui prônent la tolérance et l’inclusion.

Où sont les défenseurs des droits de l’homme.

Ne pas défendre Caster Semenya fait introduire une discrimination qui interrompt l’égalité supposé en être humain.

Soutenons CASTER SEMENYA en disons NON à la décision rendu par le Tribunal arbitral du sport et demandons le respect de sa dignité.

In english

The IAAF, require Caster Semenya like other androgen athletes that they lower their testosterone levels by taking medications if they want to line up on distances that range from 400 to the mile.

The resurgence of this debate imposes in my opinion that it is not limited to the sports field, because this response of the CAS questions many things.

Moreover, the battle held at the CAS is all the media, ethical and moral terrain.

Sebastian Coe (former 1500m Olympic champion in J.O. of Moscow and Los Angeles) currently president says he wants to defend the fairness of the competitions. "The regulations we introduce are there to protect the sanctity of fair and open competition."
The South African Minister of Sports has given his full support to Caster and denounces a move to slow it down.

"What is at stake here is nothing less than everyone's right to play sports: women's bodies, their well-being, their ability to earn a living, their privacy, their sense of belonging to the world. is called into question, "said South African Sports Minister Tokozile Xasa, who supports the athlete's complaint. "It is a gross violation of international human rights standards."

It is also a violation of his rights to life and to enjoy his body, a denial of his quality of human being that does not take into account the pre-existing conditions at birth.
She is guilty of being born asexual, she must bear the consequences and submit to a treatment that denies her dignity.

It is out of the question to participate in this debate and have to declare for or against becoming this champion who is constantly fighting to show that she deserves her place in the sport. It's his job.


This trial of Caster is also that of parents who have asexual children, what will become of their children who are already under pressure with the look and mockery of others.


Where are the values ​​of sport that promote tolerance and inclusion?
Where are the defenders of human rights?
Not to defend Caster Semenya introduces discrimination that interrupts the supposed equality of being human.


Let us support CASTER SEMENYA by saying no to the decision of the Court of Arbitration for Sport and ask for respect for her dignity.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !