Quévillon démission !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


Depuis sa création, le Régime Social des Indépendants (RSI), présidé par Gérard Quévillon, empoisonne la vie des travailleurs indépendants. Ce qui pouvait passer, il y a dix ans, pour des dysfonctionnements de jeunesse, apparaît aujourd’hui comme des dysfonctionnements insupportables dans la vie d’une catégorie de la population étouffée par la complexité réglementaire et administrative galopante.

Le 27 février, les dirigeants du RSI ont décidé de répondre à l’exaspération de leurs cotisants par une nouvelle provocation: l’extension des cotisations aux dividendes perçus par les dirigeants de sociétés par actions simplifiées, qui ne sont pourtant pas assujettis au RSI.

Cette provocation est double:
- d’abord parce qu’elle vise à « rattraper » tous ceux qui ont fait le choix d’échapper au RSI en créant une SAS au lieu d’une SARL, malgré un taux de cotisation de 80% au régime général contre 47% au RSI,
- ensuite parce qu’elle émane d’un conseil d’administration qui est légitime pour gérer le régime créé par la loi, et non pour conseiller le législateur dans ses choix de politique sociale

Les dirigeants du RSI n’ont reçu mandat d’aucun travailleur indépendant pour intervenir dans le champ politique. En revanche, ils ont reçu mandat pour administrer un régime qu’ils sont incapables de redresser depuis 10 ans.
Nous, les entrepreneurs et les travailleurs indépendants, leur demandons aujourd’hui de tirer les conséquences de leur échec en démissionnant séance tenante, sans quoi nous appelons l’ensemble des entrepreneurs de ce pays à la résistance passive par le boycott des cotisations.



Quevillon compte sur vous aujourd'hui

Quevillon DEMISSION a besoin de votre aide pour sa pétition “Le registre Social des Indépendants : Quévillon, démission!”. Rejoignez Quevillon et 1 186 signataires.