Rehaussez la rémunération des PAB et des ASSS

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !


Depuis de nombreuses années, les préposé-es aux bénéficiaires (PAB) et les auxiliaires aux services de santé et sociaux (ASSS) subissent de la discrimination salariale : leur travail n’est pas reconnu à sa juste valeur. Ce manque de reconnaissance des tâches essentielles accomplies par ces travailleuses et ces travailleurs se traduit par des salaires trop bas qui rendent ces emplois exigeants non-attractifs, entraînant ainsi d’importantes pénuries de personnel. Souvent en sous-effectifs dans les CHSLD et les hôpitaux, les conditions de travail des PAB se sont gravement détériorées et leur charge est aujourd’hui insoutenable. Les ASSS se voient confier des actes pour lesquels elles ne sont pas reconnues. 

M. Legault, vous l’avez dit et répété lors de vos points de presse : pour changer la donne, ça commence par le salaire. Donnons dès maintenant aux préposé-es aux bénéficiaires et aux auxiliaires aux services de santé et de services sociaux, une rémunération à la hauteur de leur contribution dans notre société. Vous avez reçu une proposition de la FSSS–CSN ayant pour effet d’augmenter dès maintenant le salaire de l’ensemble des PAB et des ASSS,  à 25, 27 $ l’heure, au sommet de leur échelle. Je vous demande d’accepter cette proposition.