NON à l’expulsion de Adel

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


NON A L’EXPULSION DE ADEL
L'UEAF et L'UNEF lancent un appel de solidarité et de mobilisation pour la libération immédiate d'un étudiant placé en centre de rétention. ADEL. N étudiant en Licence ART DU SPECTACLE-CINÉMA- à Paris 8. Il se trouve en ce moment dans un centre de rétention administrative de VINCENNES et risque de se faire expulser dans les prochaines heures. Nous devons nous mobiliser pour lui !
Suite à un contrôle d'identité le 15-02-2017, notre camarade s'est fait arrêter par la police dans le quartier de Barbès et il a été mis en garde à vue pour défaut de titre de séjour. Actuellement, cet étudiant connu pour son calme et son assiduité aux cours et qui, comme nous tous, veut réussir ses études, fait l'objet d'une procédure accélérée d'expulsion. Si nous ne nous mobilisons pas pour lui, l'issue lui en serait fatale.
Notre camarade Adel.N est porteur d’un projet pédagogique en France et aspire à une régularisation de sa situation administrative en vue de poursuivre son cursus universitaire dans de bonnes conditions. Il est militant au sein de l’UEAF et de l’UNEF, où il a démontré un sens du collectif et un dévouement sans faille aux autres .Or, il est empêché de suivre ses cours et il est perturbé dans une période cruciale, celle de la préparation des examens du deuxième semestre.
Cette situation montre encore une fois la précarité des étudiants étrangers en France, qui subissent de multiples contraintes notamment pour l’obtention d’un titre de séjour. Les préfectures imposent des conditions draconiennes pour délivrer des documents administratifs. Syndicats étudiants, l'UNEF et l'UEAF se battent quotidiennement pour la garantie des droits de tous les étudiants et plaident pour l'amélioration des conditions d'accueil et de séjour des étudiants étrangers en France.
L'UNEF et l'UEAF exigent la libération immédiate de Adel.N!

 



mazigh compte sur vous aujourd'hui

mazigh BOUFETTA a besoin de votre aide pour sa pétition “Le prefet de Police de Paris: non a l’expulsion de Adel”. Rejoignez mazigh et 1 174 signataires.