Libération immédiate d'Emma Chargui blogueuse et militante tunisienne

Libération immédiate d'Emma Chargui blogueuse et militante tunisienne

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !

MPCT Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme a lancé cette pétition adressée à Le Président de la République tunisienne

Monsieur le Président de la République tunisienne,

Nous avons appris avec stupeur et indignation la lourde condamnation qui frappe Emma Chargui.

Avec stupeur parce que la Tunisie, qui a eu une tradition de laïcité et d'avancée des droits des femmes n'est ni l'Afghanistan  ni l'Iran.

Avec indignation car cette jeune femme n'a rien fait de mal en postant sur facebook une innocente plaisanterie avec un jeu de mots sur "Coran" et " Corona, elle n'a aucunement incité à la violence.

A l'heure où le Soudan tente de s'émanciper de la charia, comment accepter que la Tunisie s'affranchisse de la Déclaration Universelle des Droits humains qui garantit liberté de conscience  et d'expression des hommes et des femmes du monde entier.

Monsieur le Président de la République, il est de votre devoir d'obtenir la libération immédiate d'Emma Chargui au nom de ces principes universels et d'empêcher votre beau pays, déjà frappé par le terrorisme islamiste, de sombrer dans l'obscurantisme..

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, nos respectueuses salutations.

 

Premiers signataires : 

Béatrice Szwec, présidente du Mouvement Pour la Paix et Contre le Terrorisme

Annie Sugier, présidente de la Ligue du Droit International des Femmes

Bernice Dubois, présidente d'Honneur de la Coordination pour le Lobby Européen des Femmes

Diagne Chanel, présidente du Comité Soudan

Huguette Chomski Magnis, coordinatrice du Collectif Contre le Terrorisme

                                                                                                                   

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !