Pétition fermée

Pour Fiona maltraitée et assassinée et tous les autres !

Cette pétition avait 3 779 signataires


LETTRE OUVERTE POUR FIONA ET TOUS LES AUTRES

Monsieur le Président de la République, actuel ou futur, messieurs, mesdames les politiciens et Vous, citoyens :


IL EST TEMPS !!!
De Lorène Russell, enfant maltraitée, emprisonnée dans « Le silence des coups » puis femme et mère calomniée, assassinée dans « La prison des mots ».
Fondatrice de l’association L’Enfant Bleu, créée en 1989

    Au nom de Fiona, Sara, David…… au nom de Renée, la petite fille que j’étais, il y a presque cinquante ans, au nom de tous ces enfants victimes de maltraitance, d’abus sexuels, je sors du silence pour écrire.
     Ecrire le calvaire enduré, il n’y a pas si longtemps par Fiona, seule face à ses bourreaux. Ecrire au nom des larmes de sang de Fiona, morte seule et mal aimée à l’aube de sa vie. Ecrire et dire, haut et fort, à ces bourreaux, « vous êtes tous les deux responsables de la mort de Fiona » même si les jurés dans le procès qui vient de se tenir, ont condamné la mère au minima.
     Savez-vous, ce que ressent l’enfant qui subit les coups dans sa chair, cette souffrance doublée de cette déchirure intérieure, de ces bleus à l’âme qui s’inscrivent dans sa mémoire. Ce sentiment d’abandon quand la mère, le père ne le protège pas des coups du conjoint. Cette infinie tristesse quand le désamour s’est installé par celle ou celui qui nous a engendrés.
     J’ai envie de crier, de hurler, de pleurer la souffrance de Fiona, morte seule, dans son lit, victime des coups de…. Sa mère, son beau-père, peu importe, si l’un a frappé, l’autre a laissé faire et s’est rendu complice de dissimulation de crime. Combien de mères ne protègent pas leurs enfants ? Fiona est partie, victime de coups, certes mais surtout victime de l’abandon, du désamour et de la non protection de sa mère. Je dirais que sa mère est bien plus coupable que son compagnon qui mérite par ailleurs amplement sa condamnation à vingt ans. Comment une mère peut laisser l’enfant qu’elle a mis au monde mourir sous les coups de son conjoint puis l’enterrer nue comme un vulgaire objet. Cécile Bourgeon, dans toutes ses contradictions, ses mensonges, ses manipulations a avoué ce fait sans jamais sans départir et pourtant, elle est condamnée à seulement cinq ans. N’y a-t-il pas plus grande preuve de violence de la mère, bien au-delà des coups. Malheureusement, les gens refusent qu’une mère soit coupable d’infanticide sur son enfant ou d’inceste maternel. Ce sont des faits que les gens refusent à cause des stéréotypes culturels et de l'image valorisée de la femme dans notre société d'aujourd'hui. Nous sommes encore loin d'accepter ces actes car la mère a une image si forte, si dense. Une image qui évoque en chacun de nous et aussi dans le cœur des magistrats la toute petite enfance. Pour nombre de ces hommes et de ces femmes qui décident du sort des enfants, le crime d’enfant ou l’inceste maternel, c'est la désacralisation de l'image de la mère. Une image qui véhicule tant de symboles forts. Nous devons absolument sortir de ce schéma absurde.
     La mère donne la vie. Mais donner la vie n'est pas offrir l'amour, la sécurité et la protection. Mère Térésa disait : ‘Ce qui compte n’est pas ce que l’on donne mais l’amour avec lequel on donne.’ La mère peut enfanter puis abandonner, mal aimer, assassiner ce petit être qui a grandi dans son ventre. Elle doit être sévèrement sanctionnée mais aussi soignée. »
     Céline Bourgeon comme son compagnon, doit être condamnée à une peine exemplaire pour Fiona….. pour qu’elle ait réparation…. Pour que la justice ne faillisse pas….
     Et nous devons, vous devez, tous vous posez cette question, comment cela est-il encore possible ? Tout simplement, à cause des failles de notre système ! Alors, il est temps.
     Messieurs les politiciens, dans vos programmes pour les présidentiels 2017, encore une fois, vous ne tenez pas compte des droits de l’enfant.
Alors, il est temps, d’en tenir compte, ils sont l’avenir de demain. Ils sont notre futur.  Nous sommes prêts à parler de cet avenir avec vous.

Pour vous tous citoyens, soutenez le livre blanc de l'Association l'Enfant Bleu sur son site en signant la pétition pour une meilleure protection des enfants maltraités.
Lorène Russell

 

 



Lorène compte sur vous aujourd'hui

Lorène RUSSELL a besoin de votre aide pour sa pétition “Le Président de la République actuel ou futur: Pour Fiona maltraitée et assassinée et tous les autres !”. Rejoignez Lorène et 3 778 signataires.