Réglementer le survol à basse altitude des zones peuplées par les hélicoptères

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Les 6, 7, 10, 11 et 12 août 2016, nous avons subi des baptêmes de l'air d'hélicoptère de 9 heures à 20 heures sans interruption.

Les décollages et atterrissages se situaient sur le chemin du Sauvet, parcelle DH50.

Les vols ont eu lieu à basse altitude, surtout en approche, toutes les 5 minutes, dans une zone particulièrement peuplée, juste au-dessus des habitations entre la plaine de St-Cyr et le vallon de Saint-Come.

Il en est résulté un vacarme assourdissant entraînant une gène considérable et insupportable pour les riveraines et une grande partie de la population Saint-Cyrienne.

La réglementation des hélisurfaces est régie par l'arrêté du 6 mai 1995 qui fait référence au caractère occasionnel d'utilisation avec des limitations légales, notamment un nombre de mouvements journaliers inférieur à 20 alors que sur chacun des 5 jours, il était supérieur à 180.

D'autre part, le Préfet est en droit de faire cesser les nuisances phoniques répétitives lorsque l'hélisurface se trouve à moins de 150 mètres d'une habitation ou d'un rassemblement, ce qui était le cas en l'espèce.

Enfin, cette interdiction doit être prononcée s'il en résulte des nuisances phoniques portant une atteinte grave à la tranquillité du voisinage.

Monsieur le Maire tient de ses pouvoirs de police, le droit et le devoir d'assurer la sécurité de ses administrés et le respect de l'environnement.

C'est pourquoi nous demandons instamment que des mesures soient prises pour éviter que ne se renouvelle une telle manifestation qui a gravement nui à la paisibilité du village et de ses environs, au surplus en pleine période estivale, sans le moindre apport à l'économie locale.



Carine compte sur vous aujourd'hui

Carine BURGI a besoin de votre aide pour sa pétition “Le préfet du var: Réglementer le survol à basse altitude des zones peuplées par les hélicoptères”. Rejoignez Carine et 28 signataires.